Antalya (1er tour) : Jérémy Chardy – Radu Albot

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés trois fois. C’était en 2017, et Jérémy Chardy a remporté ces 3 matchs.

À noter que le Français a perdu 2 sets en 3 matchs, et qu’il y a eu un tie-break par match.

Historique dans ce tournoi

Jérémy Chardy jouera à Antalya pour la première fois de sa carrière.

Radu Albot, quant à lui, y a déjà participé lors de la première édition en 2017 (joué sur gazon). Il avait atteint les 1/4 de finale.

Analyse

Jérémy Chardy et Radu Albot sortent d’une saison 2020 assez sombre.

Le Français a perdu goût au tennis. Il jouait principalement pour se nourrir et n’avait plus la même passion qu’avant. La faute au manque de liberté dû au Covid-19, et certainement à la naissance de son enfant (début 2020). De son côté, le Moldave a été méconnaissable une partie de 2020. À se demander s’il n’avait pas quelques soucis physiques ou personnels (ou les deux). Notons tout de même qu’Albot a semblé retrouver du poil de la bête sur la fin de l’année.

Le résultat de cette rencontre s’annonce, comme toutes les premières rencontres de cette reprise tennistique, assez indécise.

Je vais privilégier une victoire de Jérémy Chardy qui a, selon moi, un tennis beaucoup plus porté vers l’avant. Radu Albot est un bon défenseur, mais il a tendance à vouloir rester régulier dans les échanges tout en squattant sa ligne de fond de court. Chardy pourrait en profiter pour aller chercher quelques précieux points.

De plus, Jérémy Chardy a un meilleur service que son adversaire. Il pourra donc faire en sorte de rester en sécurité plus d’une fois, et saisir les quelques occasions qui s’offriront à lui durant la rencontre.

Enfin, mettons en avant le fait que le Français n’a encore jamais perdu face à cet adversaire, et qu’il semble avoir très bien préparé sa saison 2021. Il s’est en effet entrainé à l’académie de Patick Mouratoglou et cela a semblé lui faire du bien. De quoi repartir sur de bonnes bases pour 2021 ?

Pronostic : Victoire de Jérémy Chardy

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram