Auckland (1er tour) : Adrian Mannarino – Andreas Seppi

Dernières confrontations

Ces deux anciens du circuit ATP se connaissent très bien. Ils se sont en effet déjà affrontés à 9 reprises entre 2008 et 2019.

Adrian Mannarino mène dans ce face à face avec 5 victoires, dont lors des deux derniers matchs (joués tous les deux à Moscou).

Historique dans ce tournoi

Adrian Mannarino a déjà joué 5 fois dans cet ATP 250 d’Auckland, entre 2011 et 2017. Il a été éliminé au 1er tour à deux reprises, et sa meilleure performance est une finale en 2015 (il avait notamment battu Roberto Bautista et Lucas Pouille avant de chuter face à Jiri Vesely). En 2019 à cette période, il était à Sydney où il avait perdu d’entrée face à Jordan Thompson.

Andreas Seppi, quant à lui, jouera dans ce tournoi Néo-Zélandais pour la première fois de sa carrière. Jusqu’à présent, il participait à la série de tournois en Australie. L’année dernière par exemple, il était à Sydney et avait atteint la finale (perdue face à Alex De Minaur).

Analyse

Andreas Seppi se fait vieux et cela se voit. Cet Italien de 35 ans n’a plus ses jambes de 20 ans et cela lui pose souvent des problèmes face aux adversaires offensifs.

Mais j’ai bien envie de croire que Seppi pourrait gagner cette rencontre. Je n’ai pas du tout été convaincu par la reprise d’Adrian Mannarino à Doha. Le Français a perdu face à Alexander Bublik en proposant un faible niveau de jeu. De plus, il manque beaucoup de confiance et cela se voit depuis l’année dernière. D’ailleurs, sur les 6 derniers tournois où il était engagé, il a été éliminé d’entrée à 4 reprises.

Adrian Mannarino a parfois du mal à tenter des coups gagnants (encore plus actuellement). Il a tendance à jouer des balles bien placées mais peu puissantes. Ce qui offrira sans aucun doute des occasions à Andreas Seppi et son excellent revers agressif.

L’Italien démarre souvent bien ses saisons, contrairement à Adrian Mannarino. C’est pourquoi il aura ma préférence ici.

Pronostic : Victoire d’Andreas Seppi

Risque élevé

Fiches : Adrian MannarinoAndreas Seppi

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram