Buenos Aires (finale) : Diego Schwartzman – Francisco Cerundolo

Dernières confrontations

Ce sera une première entre ces deux Argentins.

Historique dans ce tournoi

Diego Schwartzman joue ce tournoi de Buenos Aires pour la 8e fois de sa carrière. C’est la deuxième fois qu’il atteint la finale après 2019, et il n’a encore jamais réussi à soulever le trophée. Par ailleurs, il avait été stoppé en demi-finale l’année dernière (suite à un forfait).

Francisco Cerundolo joue cet ATP 250 pour la troisième année consécutive. C’est la première fois qu’il passe le 1er tour et le voici en finale. Ouah.

Parcours dans cette édition

Pour en arriver là, Diego Schwartzman a remporté ses 3 matchs face à Klein, Munar et Kecmanovic. L’Argentin n’a pas encore perdu de manche. Propre.

De son côté, Francisco Cerundolo a réussi à s’extraire des qualifications. Dans le tableau final, il s’est imposé face à Coria, Paire (qui a totalement craqué, pour changer), Andujar et Ramos-Vinolas). On notera que l’Argentin a perdu 5 sets au passage (en comptant les qualifications).

Analyse

Il faut croire que Juan Manuel Cerundolo a donné des idées à son grand frère Francisco Cerundolo. Voici ce dernier en finale d’un ATP 250 pour la première fois de sa carrière, une semaine après son petit frère (qui a réussi à soulever le trophée à Cordoba après avoir battu Albert Ramos-Vinolas).

La tâche s’annonce tout de même plus compliqué pour Francisco Cerundolo étant donné que le soutien du public devrait être partagé. En effet, Diego Schwartzman est, comme lui, né à Buenos Aires et il est également très apprécié ici. L’actuel 137e mondial pourrait donc avoir un peu plus de mal à jouer transcendé.

Tennistiquement parlant, Francisco Cerundolo envoie du lourd cette semaine. Ce bonhomme se déplace très bien. Mais ce qui m’impressionne le plus, c’est sa facilité à réussir des coups gagnants via ses puissants coups. La balle revient très vite et il trouve des zones très sexy. Cela sera évidemment un danger pour Diego Schwartzman qui devra éviter de jouer des coups trop neutres. Heureusement pour ce dernier, son adversaire peut être amené à faire également pas mal de fautes.

Diego Schwartzman reste néanmoins un cran au-dessus. Le petit Argentin sera l’adversaire le plus exigeant physiquement que Cerundolo aura eu à affronter cette semaine. Et cela pourrait bien faire exploser ce dernier étant donné qu’il a eu des difficultés à terminer son match ce samedi face à Albert Ramos-Vinolas. Il a en effet eu des crampes à la fin de son match. N’oublions pas que le bonhomme sort des qualifications. Il a joué ce samedi son 7e match dans ce tournoi, dont les 3 derniers disputés en 3 sets. Sa demi-finale, jouée en 2h30, pourrait être de trop. Diego Schwartzman devrait donc pouvoir réussir à pousser son opposant dans ses retranchements et a lui faire perdre en lucidité.

Lorsque les échanges s’engageront, Schwartzman devra éviter de laisser trop d’ouverture à son opposant sous peine de se faire punir. Pour cela, je pense que l’actuel 9e mondial a ce qu’il faut. Ses frappes de balle sont plus directes que le précédent adversaire de Cerundolo par exemple. Schwartzman sait prendre la balle tôt et jouer proche du filet pour rendre la tâche très difficile à ses opposants.

À première vue, je n’ai pas trop de doute concernant Diego Schwartzman et sa capacité à soulever ce trophée. J’ai tout de même deux points d’attention qui m’empêchent de mettre ma confiance la plus élevée.

Tout d’abord, l’Argentin n’a pas de bonnes statistiques dans des finales ATP. En effet, il n’a remporté que 3 des 10 finales ATP qu’il a jouées. Le petit lutin a eu tendance à jouer moins naturellement et cela pourrait une nouvelle fois être impactant ce dimanche.

Ensuite, la famille Cerundolo semble être sous une bonne étoile ces derniers temps. Le trophée remporté par son petit frère pourrait donner des ailes à Francisco.

Diego Schwartzman en 3 sets ?

Pronostic : Victoire de Diego Schwartzman

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram