Dubaï (demi-finale) : Aslan Karatsev – Andrey Rublev

Dernières confrontations

Ce sera une première entre ces deux Russes.

Historique dans ce tournoi

C’est la premère fois qu’Aslan Karatsev participe au tableau final de cet ATP 500 de Dubaï.

Andrey Rublev, quant à lui, joue ce tournoi pour la deuxième année consécutive. Il avait été stoppé en 1/4 de finale la saison passée.

Parcours dans cette édition

Pour en arriver là, Aslan Karatsev s’est imposé face Egor Gerasimov, Daniel Evans, Lorenzo Sonego et Jannik Sinner. Le Russe a perdu un set lors de ses trois derniers matchs. Mais ce qui compte, c’est la victoire n’est-ce pas ?

De son côté, Andrey Rublev a vaincu Emil Ruusuvuori, Taylor Fritz et Marton Fucsovics. Notons qu’il n’a pas encore perdu un set.

Analyse

Ce match s’annonce comme une magnifique bataille de punchers. J’ai hâte de voir ça !

La victoire devrait être pour celui qui arrivera à prendre le plus souvent des initiatives, mais surtout à celui qui tiendra le plus longtemps l’intensité des échanges. À ce petit jeu-là, Andrey Rublev me semble tout de même bien mieux placé. Et je dirais même qu’il a actuellement tout ce qu’il faut pour vaincre cet incroyable adversaire qu’est Aslan Karatsev.

Tout d’abord, Aslan Karatsev pourrait avoir du mal face à la pression constante de son compatriote. Il faut dire qu’Andrey Rublev envoie systématiquement des missiles et qu’il a les jambes pour jouer longtemps. Karatsev a également une bonne résistance physique, et ses mollets font la taille de mes cuisses, mais il a tout de même joué plus de 7 heures ces 3 derniers jours. De ce fait, j’ai vraiment du mal à ne pas le voir accuser le coup physiquement face à un tel adversaire. D’ailleurs, cela devrait finir par se ressentir dans son jeu. Lorsqu’il manque de lucidité, ses coups sont beaucoup moins précis.

Au service, Andrey Rublev est très solide cette semaine. Il arrive à associer puissance et précision et cela rend ses engagements très difficiles à retourner. Le numéro 8 mondial n’a d’ailleurs pas encore perdu son service dans ce tournoi (7 balles de break concédées en 3 matchs). Aslan Karatsev a également des qualités intéressantes dans ce secteur de jeu. Mais il ouvre tout de même un peu plus de possibilités (entre 6 et 10 balles de break concédées par match cette semaine).

Dans le jeu, il est évident que ces deux bonhommes auront l’occasion de faire mal au popotin adverse. Simplement, j’aime la facilité d’Andrey Rublev à insister sur le revers de ses adversaires. On l’a bien vu face à Marton Fucsovics : en revers comme en décalage coup droit, le Russe a souvent réussi à neutraliser le Hongrois en le forçant à jouer sur son côté le plus faible. Aslan Karatsev peut tout à fait lâcher des coups explosifs en revers. Mais les balles rapides de Rublev pourraient l’empêcher plus d’une fois de réussir des winners qu’on voudra revoir au ralenti.

Aslan Karatsev a montré d’incroyables choses depuis le début de la saison. Il est tout à fait capable de vaincre Andrey Rublev. Cependant, l’accumulation de match et la forme actuelle de son opposant m’empêche de pronostiquer sa victoire. Espérons également que cette rencontre ne fasse pas « pchiiit » et qu’elle ne soit pas à sens unique.

Pronostic : Victoire d’Andrey Rublev

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram