Madrid (1/8 de finale) : Daniel Evans – Alexander Zverev

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés deux fois, toujours sur dur. Daniel Evans a battu Alexander Zverev lors de leur première rencontre jouée à l’US Open en 2016, tandis que l’Allemand a pris sa revanche à la Hopman Cup l’année suivante.

Ce sera donc la première fois qu’ils s’affronteront sur terre battue.

Historique dans ce tournoi

C’est la deuxième fois que Daniel Evans participe à ce Masters 1000 de Madrid, et la première fois qu’il dépasse le 1er tour.

Quant à Alexander Zverev, il a déjà joué à 3 reprises dans le tableau principal de ce tournoi Espagnol. L’Allemand a toujours atteint les 1/4 de finale, et sa meilleure performance est un trophée soulevé en 2018.

Parcours dans cette édition

Daniel Evans s’est imposé au 1er tour face à Jérémy Chardy. Le Britannique a ensuite vaincu John Millman. On notera qu’il a perdu un set par match.

De son côté, Alexander Zverev a profité de son classement pour passer le 1er tour. Pour son entrée dans la compétition, il a battu en deux sets Kei Nishikori (d’une belle manière).

Analyse

Daniel Evans sait se sortir de vrais traquenards. Cette semaine, le bonhomme a déjà perdu deux sets, et il a déjà dû jouer trois tie-breaks (dont 2 perdus). On pourrait dire qu’il a le cul bordé de nouilles, mais c’est surtout qu’il va actuellement chercher ses victoires au mental.

J’ai tout de même du mal à voir Daniel Evans s’imposer face à Alexander Zverev. L’Allemand a joué un premier match extrêmement solide. Il a été très autoritaire pour s’imposer face à Kei Nishikori.

Daniel Evans est très mobile et capable de toucher de nombreuses balles offensives. Il sait perturber ses adversaires en les forçant à jouer un coup de plus ou en variant le jeu. Cependant, je ne vois pas comment Alexander Zverev pourrait passer à côté de cette rencontre s’il joue de la même façon que lors de son dernier match.

On sent qu’Alexander Zverev peut être très instable par moment. Il n’y a qu’à voir sa mauvaise prestation face à Ivashka à Munich. Cependant, lorsqu’il est bien dans sa tête, le bonhomme est impressionnant. Son service est solide, bien plus que celui de Daniel Evans, et cela lui permet de rester souvent en sécurité. Aussi, il aime agresser les petites secondes balles de ses opposants dès la relance (on l’a d’ailleurs vu plus d’une fois faire un ou deux pas à l’intérieur du court sur les secondes de Nishikori). Je pense que cela devrait beaucoup embêter son opposant du jour.

Enfin, dans les échanges, les prises d’initiatives de l’Allemand sont efficaces. Elles devraient lui permettre de s’assurer quelques points importants qui pourront, sans doute, lui permettre de breaker avant d’arriver à la case « tie-break ».

Il n’y a donc aucune raison qu’Alexander Zverev passe à côté de cette rencontre s’il conserve ce niveau. L’actuel 6e mondial a toujours atteint les 1/4 de finale de ce tournoi, et je m’attends à ce que cela soit encore le cas dans cette édition.

Pronostic : Victoire d’Alexander Zverev

Risque faible

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram