Miami (3e tour) : Alexander Bublik – James Duckworth

Dernières confrontations

Ce sera une première entre ces deux joueurs.

Historique dans ce tournoi

Alexander Bublik joue à Miami pour la deuxième fois de sa carrière, après 2019 où il s’était arrêté au 2e tour (défaite face à Nick Kyrgios).

De son côté, James Duckworth joue également ce Masters 1000 pour la deuxième fois. Lors de sa dernière participation, en 2015, il avait été stoppé au 2e tour (par Fernando Verdasco).

C’est d’ailleurs la première fois que ces deux joueurs se retrouve au 3e tour d’un Masters 1000.

Parcours dans cette édition

Alexander Bublik a profité de son classement pour sauter le 1er tour. Lors de son entrée dans la compétition, il a vaincu Laslo Djere, 6-3 6-4.

Quant à James Duckworth, il s’est imposé au 1er tour face à Mischa Zverev (en 3 sets). L’Australien a ensuite créé la surprise en battant David Goffin au 2e tour, en 2 petits sets.

Analyse

Commençons par parler de la belle performance de James Duckworth face à David Goffin. L’Australien a proposé un super niveau de jeu. Il a joué tous les coups qu’il fallait au bon moment. Vraiment très sympa.

Oui, mais voilà. Si James Duckworth en est arrivé là, c’est surtout parce qu’il était seul sur le court. En effet, David Goffin n’a clairement pas réussi à s’adapter à la météo assez rude et n’a jamais existé dans cette rencontre. Les coups du Belge ne partaient pas bien, et il a souvent laissé un temps fou à son adversaire pour attaquer. Au bout d’un moment, James Duckworth s’est retrouvé transcendé, et il n’était plus possible d’inverser la tendance.

Je ne prendrai donc pas le 2e tour de James Duckworth comme un match référence. Mais plutôt un accident pour David Goffin et son organisme peu compatible avec la chaleur.

Si on zoom plutôt sur le 1er match de l’Australien, alors on peut s’apercevoir qu’il a beaucoup plus de failles. Et surtout, qu’Alexander Bublik pourra exploiter.

Pour ce 3e tour, nous allons avoir affaire à deux joueurs qui savent lâcher de jolis services. Je donnerais tout même un avantage à Alexander Bublik dans ce secteur de jeu étant donné qu’il arrive beaucoup plus souvent à remporter des points gratuits ou à se mettre dans de bonnes conditions pour débuter les échanges. L’Australien sert d’excellentes premières balles. Cependant, il flirte le plus souvent en dessous des 60 % et ses secondes sont beaucoup moins efficaces.

Lorsque les échanges s’engagent, James Duckworth aime faire bouger ses adversaires lorsqu’il a le contrôle des échanges (comme face à Goffin). Mais lorsqu’il ne l’a pas, il est beaucoup moins tranchant.

Alexander Bublik a un style de jeu qui pourrait bien embêter l’Australien. En effet, l’état d’esprit offensif du Kazakh ne devrait pas permettre à Duckworth de systématiquement se lâcher comme il a pu le faire face à David Goffin. De plus, Bublik peut facilement déstabiliser son adversaire en variant la vitesse de la balle, mais surtout en effectuant de nombreuses montées au filet qui cassera le rythme. Lorsqu’il est forcé de jouer vite ou en bout de course, James Duckworth peut être amené à faire plus de fautes. Je m’attends à ce que cela soit le cas ici.

Lors de son premier match, Alexander Bublik en a également bien bavé avec la chaleur de Floride. Mais il a réussi à s’adapter et cela n’a pas eu trop d’impact sur son tennis. Il a su rester solide au service et lâcher de puissants coups. Ce dernier point devrait également pouvoir éteindre plus d’une fois les ardeurs de son opposant du jour.

Pronostic : Victoire d’Alexander Bublik

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram