Monte Carlo (demi-finale) : Daniel Evans – Stefanos Tsitsipas

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés deux fois, en 2020. Stefanos Tsitsipas a remporté ces deux matchs (dont un sur terre battue), sans perdre un set.

Historique dans ce tournoi

C’est la deuxième participation de Daniel Evans dans ce Masters 1000 de Monte Carlo. Le Britannique n’avait pas réussi à passer le 1er tour la première fois.

De son côté, Stefanos Tsitsipas joue ce tournoi pour la troisième fois de sa carrière. C’est la première fois qu’il atteint ce niveau de la compétition.

Parcours dans cette édition

Pour s’offrir la première demi-finale de Masters 1000 de sa carrière, Daniel Evans s’est imposé face à Dusan Lajovic, Hubert Hurkacz, Novak Djokovic et David Goffin. Le Britannique a perdu 2 sets au passage.

Stefanos Tsitsipas a profité de son classement pour sauter le 1er tour. Le Grec s’est ensuite imposé face à Aslan Karatsev, Cristian Garin et Alejandro Davidovich Fokina (sur abandon).

Analyse

Qu’arrive-t-il à Daniel Evans ? Le bonhomme est passé de mauvais sur terre battue à quelqu’un d’extrêmement chiant à jouer sur cette surface.

Je m’attendais à ce que David Goffin arrive à mettre en difficulté le Britannique. On ne peut pas dire qu’il n’y est pas arrivé puisqu’il s’est tout de même créé 17 occasions de breaker. Mais c’est bien l’efficacité qu’il lui a posé problème (il n’a réussi à breaker que 2 fois). Evans est totalement rentré dans la tête du Belge qui n’arrivait plus à trouver de solution.

Et pourtant, des solutions, il y en a face à ce Daniel Evans qui défend très bien. Pour cela, il faut jouer un tennis offensif et ne pas chercher à réussir un coup gagnant en étant un mètre derrière sa ligne.

Stefanos Tsitsipas devrait sans aucun doute réussir à sortir beaucoup plus Daniel Evans de sa zone de confort. L’actuel 5e mondial a un état d’esprit offensif, et il a les coups pour aller chercher ses points. Son explosivité et sa capacité à changer rapidement de côté devrait lui permettre de rester proche de sa ligne.

En phase offensive, Stefanos Tsitsipas devrait pouvoir rentrer plus d’une fois à l’intérieur du court, et pourquoi pas jusqu’au filet. Le Grec sait faire preuve d’autorité. Il ne devrait donc pas accepter de jouer à la baballe en restant derrière sa ligne (comme l’a souvent fait Goffin).

Daniel Evans arrive à jouer transcendé dans ce tournoi de Monte Carlo. Cette euphorie est plutôt appréciable étant donné que cela lui permet de s’arracher sur tous les points. Néanmoins, je m’attends à ce que Stefanos Tsitsipas arrive à prendre le dessus sur le plan mental. Ce qui aura pour conséquence de le faire redescendre sur terre et lui rappeler qu’il a passé pas mal de temps sur le court cette semaine. En effet, l’actuel 33e mondial a déjà passé près de 12 heures sur les courts (il joue également en double), et à l’heure où j’écris ces lignes il doit encore jouer un match de double ce vendredi. Le manque de lucidité pourrait faire le reste. À moins que sa petite étoile lui permette de décrocher une première finale de Masters 1000. Ce serait incroyable, non ?

Pronostic : Victoire de Stefanos Tsitsipas

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram