Munich (1er tour) : Taro Daniel – Yannick Hanfmann

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés deux fois, en 2011 et en 2020. Taro Daniel a remporté ces deux matchs, dont le premier sur abandon.

Historique dans ce tournoi

Taro Daniel a déjà joué dans ce tournoi de Munich. C’était lors de la dernière édition, en 2019, et il avait chuté au 2e tour.

De son côté, Yannick Hanfmann jouera dans le tableau principal de cet ATP 250 pour la troisième fois de sa carrière. Il n’a encore jamais perdu au 1er tour, et sa meilleure performance est un 1/4 de finale en 2017.

Analyse

Taro Daniel a proposé un niveau de jeu très appréciable lors du dernier tournoi de Belgrade. Ses prises d’initiatives ont souvent payé et cela lui a permis de remporter de précieux points (et de mériter cette place de demi-finaliste).

Maintenant, notons également que le Japonais a beaucoup de passages à vide qui lui font passer trop souvent à côté de certains jeux de service. Cela a d’ailleurs pour conséquence de lui faire lâcher des sets trop facilement. À Belgrade, il a en effet perdu 5 sets lors de ses 7 matchs de la semaine.

Yannick Hanfmann aura la chance d’évoluer à domicile, et cela devrait être très motivant. Tennistiquement parlant, l’Allemand me semble plus fiable au service et il sait également aller chercher ses points dans les échanges. Son adversaire pourrait donc être amené à défendre un peu plus qu’à Belgrade, ce qui pourra l’empêcher d’être aussi efficace dans ses attaques.

Il faut également préciser que Taro Daniel a beaucoup joué ces deux dernières semaines. Il était en effet engagé dans le Challenger de Belgrade avant de jouer l’ATP 250 dans la même ville (où il a d’ailleurs dû passer par les qualifications). Cela lui a donc fait jouer 9 matchs en 13 jours (dont les 5 derniers en près de 2 heures). Le Japonais pourrait donc être moins en jambes dans ce tournoi Allemand.

Yannick Hanfmann, adepte de cette surface et évoluant dans son pays, me semble donc être le choix le moins risqué ici.

Pronostic : Victoire de Yannick Hanfmann

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram