Munich (2e tour) : Dominik Koepfer – Jan-Lennard Struff

Dernières confrontations

Ce sera la première fois que ces deux Allemands s’affronteront.

Historique dans ce tournoi

Dominik Koepfer joue ce tournoi de Munich pour la première fois de sa carrière.

Quant à Jan-Lennard Struff, il participe au tableau principal de cet ATP 250 pour la septième fois de sa carrière. C’est la cinquième fois qu’il atteint ce 2e tour, et il a déjà réussi à le passer à 3 reprises. Enfin, sa meilleure performance est une demi-finale en 2014.

Parcours dans cette édition

Au 1er tour, Dominik Koepfer a battu son compatriote Philipp Kohlschreiber en trois sets.

De son côté, Jan-Lennard Struff s’est imposé face à Andrej Martin en deux sets.

Analyse

Sur le papier, cette rencontre s’annonce équilibrée, car ces deux bonhommes ont quelques points communs. Ce sont deux punchers du fond de court qui peuvent être assez irréguliers et faire beaucoup de fautes (pour la « Deutsche Qualität », on repassera).

Jan-Lennard Struff me semble tout de même avoir quelques éléments en plus dans son jeu qui pourraient lui permettre de faire la différence face à son compatriote.

Tout d’abord, Struff a un service plus performant. Même si la terre battue ne lui permet pas d’être aussi efficace que sur les surfaces plus rapides, il arrive à éviter de concéder trop d’occasions sur ses jeux. Et lorsque c’est le cas, il a toujours cette petite carte « ace / service gagnant » qui lui permet d’avoir une chance supplémentaire de s’en sortir. Dominik Koepfer sert de bonnes premières balles, mais il n’est pas aussi solide dans ce secteur de jeu. Cela pourrait donc jouer contre lui dans cette rencontre.

Dans les échanges, il est évident que Dominik Koepfer aura une carte à jouer s’il arrive à insister sur le revers de Jan-Lennard Struff. Ce dernier peut être amené à faire beaucoup de fautes de ce côté, et je n’ai aucun doute sur le fait que son compatriote arrivera à remporter de précieux points s’il insiste sur cette faiblesse.

Là où je crois Jan-Lennard Struff capable de prendre le dessus, c’est lorsqu’il arrivera à prendre le contrôle des échanges. Sa puissance devrait lui permettre de faire reculer Koepfer pour effectuer ses courses vers l’avant. Struff est un adepte du jeu au filet, tandis que Dominik Koepfer peut vite se précipiter lorsqu’il doit contrer ces montées.

Par ailleurs, cela n’aura sans doute pas d’importance, mais il faut noter que Dominik Koepfer a eu un petit pépin à la cheville lors de son dernier match. Cela a nécessité l’intervention du kiné et un strapping.

Pronostic : Victoire de Jan-Lennard Struff

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram