Munich (demi-finale) : Ilya Ivashka – Jan-Lennard Struff

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés une fois. C’était en Coupe Davis l’année dernière en indoor. Jan-Lennard Struff s’était imposé 6-4 6-4.

Historique dans ce tournoi

C’est la première fois qu’Ilya Ivashka participe à cet ATP 250 de Munich.

Quant à Jan-Lennard Struff, il joue ce tournoi pour la septième fois de sa carrière. C’est la deuxième fois qu’il atteint cette marche, et il n’a encore jamais réussi à jouer une finale.

Parcours dans cette édition

Pour atteindre les demi-finales, Ilya Ivashka est sorti des qualifications où il a battu Majchrzak et Berankis. Dans le tableau principal, le Biélorusse s’est imposé face à Emil Ruusuvuori, Mackenzie McDonald et Alexander Zverev. On notera qu’il a perdu 2 sets au passage (hors qualifications).

De son côté, Jan-Lennard Struff a vaincu Andrej Martin, Dominik Koepfer et Filip Krajinovic. Comme son opposant du jour, l’Allemand a perdu deux sets au passage.

Analyse

Il est difficile de ne pas mettre en avant le niveau de jeu d’Ilya Ivashka cette semaine. Très solide au service, il arrive également à faire la différence dans les échanges. Le bonhomme semble être sur un petit nuage depuis 3 semaines maintenant. D’ailleurs, ses deux seules défaites de la saison sur cette surface ont été face à deux vrais terriens (Munar et Nadal). Et ces derniers en ont chié.

De l’autre côté, il y aura donc Jan-Lennard Struff. Après un premier match intéressant face à Andrej Martin, l’Allemand a été moins convaincant ensuite. Pourtant, il a joué Dominik Koepfer et Filip Krajinovic qui étaient loin d’être dans le coup. Je regrette d’ailleurs la passivité de ce dernier, qui a permis à Struff de lâcher ses coups.

Ilya Ivashka évite de jouer des coups neutres. Alors oui, il peut être amené à faire des fautes qui donnent envie de casser plus d’une raquette. Mais il arrive actuellement à lâcher des balles aussi rapides que précises, ce qui demande à ses adversaires de faire beaucoup d’effort.

Etant donné que Jan-Lennard Struff est également un bon serveur, je ne serai pas étonné d’assister à un début de match accroché (avec pourquoi pas un tie-break dans la première manche). Néanmoins, une fois ses ailes déployées, Ilya Ivashka devrait pouvoir réussir à jouer comme il le fait jusqu’à présent. L’Allemand n’est pas un excellent défenseur, et cela pourrait bien lui poser problème dans cette rencontre.

Notons par ailleurs que ces deux bonhommes n’ont encore jamais eu la chance de disputer une finale ATP. Ce sera donc une première pour l’un de ces deux joueurs.

Pronostic : Victoire d’Ilya Ivashka

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram