Open d’Australie (1er tour) : Daniel Evans – Cameron Norrie

Dernières confrontations

Ces deux Britanniques se sont déjà affrontés une fois en match officiel. C’était à Aptos (dur) en 2016, et Daniel Evans s’était imposé en 2 sets.

En 2020, ils se sont croisés dans 5 matchs d’exhibitions. Cameron Norrie en a remporté 3.

Historique dans ce tournoi

Ce sera la cinquième fois que Daniel Evans participera à ce tournoi du Grand Chelem. Il n’a perdu qu’une fois au 1er tour, lors de sa première participation en 2016, et sa meilleure performance est un 1/8 de finale. Par ailleurs, cela fait deux ans de suite qu’il perd au 2e tour.

Quant à Cameron Norrie, il a participé à l’Open d’Australie ces deux dernières années. Malheureusement, il n’a pas encore réussi à remporter un match dans ce tableau final.

Analyse

Daniel Evans a remporté la semaine précédente son premier titre ATP 250 (Melbourne 2) face à Auger-Aliassime. Autrement dit, le Britannique va se présenter en pleine confiance dans cet Open d’Australie.

La condition physique de Daniel Evans sera un point à surveiller pour cette rencontre. Nous sommes dans un format en 3 sets gagnants et le Britannique sort d’un tournoi où il a disputé 5 matchs (dont deux la même journée). Néanmoins, ses deux derniers matchs ont été assez rapides (moins d’1h20), alors je doute que sa semaine dernière soit problématique (du moins, pas pour ce premier match).

Pour cette nouvelle rencontre, Daniel Evans sera évidemment mon favori pour la victoire. Lorsqu’il est bien dans sa tête, et c’est le cas, il devient très difficile à déborder (il court partout !) et trouve beaucoup d’efficacité dans ses prises de risque. Cameron Norrie sait également très bien défendre, mais il n’est pas aussi entreprenant (même s’il s’est beaucoup amélioré dans ce domaine). L’actuel 67e mondial pourrait se retrouver plus d’une fois loin derrière sa ligne, et c’est ce qu’il ne faut surtout pas faire avec Evans.

Daniel Evans a également prouvé dernièrement que son service s’était beaucoup amélioré. Il concède peu d’occasion et, lorsque c’est le cas, il montre une force mentale qui lui permet de se sortir de situations délicates.

Pour cette nouvelle rencontre, nous avons affaire à deux joueurs qui se connaissent très bien. Et c’est peut-être le seul élément qui fait que je ne pose pas ma meilleure confiance sur ce pronostic. Cameron Norrie pourra jouer sur cela pour exploiter correctement quelques-unes des failles de son compatriote. Ou pas.

Pronostic : Victoire de Daniel Evans

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram