Open d’Australie (2e tour) : Gaël Monfils – Ivo Karlovic

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés 7 fois entre 2007 et 2016. Gaël Monfils mène dans ce face à face avec 5 victoires (dont lors des 3 derniers matchs).

Historique dans ce tournoi

C’est la quinzième participation de Gaël Monfils dans ce tournoi du Grand Chelem. Il s’est fait sortir au 2e tour lors des deux dernières années, et sa meilleure performance est un 1/4 de finale en 2016.

Ivo Karlovic, ce géant Croate, joue à l’Open d’Australie pour la 17e fois. Il avait été éliminé à ce niveau de la compétition la saison passée, et sa meilleure performance est un 1/8 de finale.

Parcours dans cette édition

Au 1er tour, Gaël Monfils a battu Yen-Hsun Lu en 3 sets.

Ivo Karlovic, quant à lui, s’est imposé face à Vasek Pospil en 3 sets (avec un seul tie-break, étonnant).

Analyse

Tous les matchs face à Ivo Karlovic sont piégeux. En effet, le Croate de 40 ans est pratiquement impossible à breaker lorsqu’il passe ses premières balles. Il faut dire qu’il lâche des missiles à chaque fois. Force est de constater qu’il s’est plutôt bien débrouillé lors de son entrée dans la compétition face à un Vasek Pospisil légèrement en dessous de ce qu’il nous avait montré ces derniers temps. Mais ce n’est pas facile de jouer face à Karlovic qui casse constamment le rythme et empêche ses opposants de déployer leurs ailes.

Gaël Monfils a évidemment les armes pour contrer le géant Croate. Le Français devrait pouvoir arriver à engager plus d’une fois les échanges sur les jeux de service de Karlovic (en espérant, bien sûr, qu’il offre quelques secondes balles).

Il faut évidemment s’attendre à au moins un tie-break dans cette rencontre et, pourquoi pas, 4 ou 5 sets. Mais il est évident que Gaël Monfils a tout ce qu’il faut pour passer ce tour. De plus, son physique douteux ne devrait pas lui poser (trop) de problème face à un adversaire qui cherche constamment à raccourcir les échanges dès qu’il y a plus de 3 coups.

Pronostic : Victoire de Gaël Monfils

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram