Adrian Mannarino – Rafael Nadal (Open d’Australie – 1/8 de finale)

Dernières confrontations

Ces deux trentenaires se sont déjà joués deux fois. En 2016 et en 2019, toujours sur dur, et Rafael Nadal a remporté ces deux matchs sans perdre un set.

Historique dans ce tournoi

Adrian Mannarino atteint les 1/8 de finale de l’Open d’Australie pour la première fois de sa carrière, en 13 participations (il était temps). Le Français n’avait pas réussi à dépasser le 3e tour la saison passée.

Rafael Nadal, quant à lui, a décroché son billet pour ce niveau de la compétition pour la quinzième fois de sa carrière (en 17 participations). L’Espagnol n’a perdu qu’une fois à ce stade (en 2005) et, sans surprise, il a déjà soulevé le trophée une fois (2009). Par ailleurs, il avait chuté en 1/4 de finale lors de l’édition précédente.

Analyse

Super Adrian Mannarino qui s’est magnifiquement imposé face à Aslan Karatsev. On notera évidement que ce dernier était complètement cuit (suite à l’accumulation de matchs). En revanche, cela n’enlève en rien à la prestation du Français qui a su rester solide mentalement et sortir quelques coups très sexy. J’ai aimé ça.

Cela risque tout de même d’être une autre histoire face à Rafael Nadal. L’Espagnol ne devrait pas craquer sur le plan physique, ce qui devrait faire toute la différence dans cette rencontre.

Le plus dur face à l’actuel numéro 5 mondial, c’est d’arriver à tenir l’intensité qu’il impose à ses adversaires. Pire encore, cela augmente au fil du match. Adrian Mannarino sort d’une rencontre de plus de 4h30 qui s’est terminée dans la nuit (en Australie). Je m’attends à ce qu’il accuse le coup physiquement.

Tennistiquement parlant, le Français a été très régulier dans les échanges face à Aslan Karatsev. Il a su faire l’essuie-glace mais, surtout, il a su faire preuve d’une agressivité qu’on avait perdu de vue chez lui. Je ne doute pas que cela réussisse à titiller Rafael Nadal. De là à s’imposer face à lui, il faudrait qu’il soit vraiment à 150 % (et j’adorerai voir ça).

Rafael Nadal propose un tennis très sympathique depuis le début de la saison. Il fait partie des favoris pour soulever le titre et je ne doute pas qu’il fera les efforts nécessaires pour tenter le coup en finale. Avec l’absence de Djokovic, sa partie de tableau est loin d’être extraordinaire. Et puis, il n’a jamais gagné l’Open d’Australie deux fois (le seul qui lui manque). Il a l’occasion d’égaliser le record de « Nole ». Motivation supplémentaire.

Pronostic : Victoire de Rafael Nadal

Risque faible

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram