Gaël Monfils – Matteo Berrettini (Open d’Australie – 1/4 de finale)

Dernières confrontations

Gaël Monfils et Matteo Berrettini se sont déjà affrontés deux fois, toujours sur dur. C’était en 2019 à l’US Open et en 2021 à l’ATP Cup. L’Italien a remporté les deux matchs.

Historique dans ce tournoi

Gaël Monfils joue son 17e Open d’Australie. C’est la deuxième fois qu’il atteint les 1/4 de finale, après 2016 où il n’avait pas réussi à aller plus loin.

Matteo Berrettini, quant à lui, participe à ce tournoi du Grand Chelem pour la cinquième fois de sa carrière. C’est la première fois qu’il atteint ce niveau de la compétition.

Analyse

Quel plaisir de voir Gaël Monfils à ce niveau. Le Français de 35 ans retrouve les 1/4 de finale d’un Grand Chelem, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2019 à l’US Open. Et, justement, c’était Matteo Berrettini qui l’avait éliminé dans une folle rencontre en 5 sets.

Les années passent et Gaël Monfils reste le même. Un bonhomme athlétique, capable de lâcher des coups très puissants pour transpercer la défense adverse. Aussi plaisant qu’efficace.

J’ai tout de même peur de voir les limites du Français dans cette rencontre. Face à Miomir Kecmanovic, il a montré une certaine usure au fil du match. Son efficacité au service était d’ailleurs moins bon au fur et à mesure. Il est par exemple passé de 8 aces (1er set) à 4 aces (3e set). De même, ses 70 % de premières balles du premier set flirtaient difficilement avec les 50 % dans les deux suivants. Autrement dit, Miomir Kecmanovic aurait peut-être pu avoir Monfils à l’usure s’il avait réussi à l’embarquer dans une 4e manche.

Berrettini monte en puissance

Aussi, Matteo Berrettini a retrouvé du poil de la bête. Sur ses engagements tout d’abord où, lors de son dernier match, il a réussi 28 aces, 77 % de premières balles (pour 87 % de points dessus). Il n’a concédé qu’une balle de break, qu’il a sauvé. Gaël Monfils est un très bon relanceur, mais je doute qu’il arrive à renvoyer systématiquement les missiles Italiens, dans le cas où Berrettini sert aussi bien.

C’est dans le jeu que Gaël Monfils pourrait réussir à faire la différence s’il arrive à exploiter sa puissance, sans déchet. S’il arrive à ne pas se laisser embarquer dans de longues manches, alors je crois aux chances du Français. Dans le cas contraire, Matteo Berrettini pourrait bien décrocher sa place en demi-finale. Il est en effet capable de jouer au même niveau pendant plus longtemps.

C’est simple, je ne vois pas Matteo Berrettini se faire breaker facilement. Et cela m’amène à dire que nous pourrions assister à au moins un tie-break, sauf si le Français ne perd pas son service avant.

Enfin, il faut également mettre en avant le style de jeu de l’actuel 7e mondial qui est également porté vers l’attaque. C’est un joueur qui lâche des coups droits oppressants et des slices de revers qui pourront déséquilibrer le Français. J’ajouterai que Berrettini aime effectuer des petites courses vers l’avant, qui ne manqueront pas d’éteindre les ardeurs de Monfils.

J’aimerais énormément voir Gaël Monfils remporter cette rencontre. Néanmoins, n’oublions pas qu’il a 35 ans (10 de plus que son opposant du jour). Par rapport à ce qu’il a montré depuis le début du tournoi, il me semble difficile de passer cet obstacle. Steuplai Gaël, fais-moi mentir.

Pronostic : Victoire de Matteo Berrettini

Risque moyen

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram