Pronostic Hambourg (Finale) : Nikoloz Basilashvili – Leonardo Mayer

Nikoloz Basilashvili – Leonardo Mayer

Ces deux joueurs ne se sont jamais affrontés jusqu’à présent. Ce sera donc une première.

Dans cet ATP 500 d’Hambourg, Nikoloz Basilashvili a un parcours intéressant. Le Géorgien a en effet bataillé dur pour sortir des qualifications (son dernier match face à Jurgen Melzer s’est joué en 3 sets et était très décousu). Une fois dans le tableau final, on ne donnait pas cher de sa peau face au local Philipp Kohlschreiber, et encore moins face à Pablo Cuevas. Mais ces derniers n’étaient pas vraiment en forme et Nikoloz Basilashvili en a profité pour avancer dans ce tournoi. L’actuel 81ème mondial s’est ensuite présenté face à un Carreno-Busta frais (il avait joué une petite heure la veille). Sur le papier là encore, le Géorgien n’était pas favori mais il a réussi à jouer un tennis très offensif et à tenir la cadence que lui imposait son adversaire (victoire 7-6(3) 6-4).

Ce samedi, Nikoloz Basilashvili a battu la surprise du tournoi, Nicolas Jarry, qui avait fait tomber le favori Dominic Thiem. J’ai eu l’occasion de voir cette demi-finale en entier et je dois vous avouer que j’ai été très frustré par la tournure du match. Non pas parce que j’avais mis une pièce sur Jarry (j’ai l’adresse de son hôtel, on peut aller lui jeter des tomates si vous voulez), mais plutôt parce qu’il a perdu cette rencontre au mental. Alors qu’il menait 5-3 dans le premier set, le Chilien a eu 3 balles de set qu’il n’a pas réussi à concrétiser (il menait tout de même 0-40 sur le service de son adversaire). Pire encore, il perd deux fois son service dans la foulée. Il s’en suit un second set à sens unique (en mettant notamment une bulle à Basilashvili), avant de s’autodétruire dans la manche finale (6-1). On ne peut pas dire que le Géorgien a mal joué. Au contraire, il a été présent physiquement et a lâché quelques bons coups de raquette.

Nikoloz Basilashvili va affronter en finale Leonardo Mayer, et ce dernier est étonnant. L’Argentin tentera de remporter ce tournoi pour la troisième fois de sa carrière (après 2014 et 2017). Cette semaine, il peut se venter d’avoir battu Albert Ramos-Vinolas, mais surtout Gaël Monfils et Diego Schwartzman, deux joueurs réputés pour imposer un rythme d’enfer. Aujourd’hui en demi-finale, Mayer a battu difficilement un Jozef Kovalik transcendé (il a joué à un niveau de jeu très élevé). L’Argentin a gagné sa place en finale après 3 sets, 2 tie-breaks et pratiquement 3 heures de jeu. Si si, c’était un joli combat je vous dis.

Il y a une petite étoile qui veille sur Leonardo Mayer lorsqu’il évolue à Hambourg. Sur ce court central, il arrive tout le temps à jouer à son meilleur niveau. Et il faut dire que c’est un tennisman qui est très sympa à voir. Son service est gracieux, son revers à une main est souvent lâché avec classe, et son coup droit fait preuve de puissance. Nikoloz Basilashvili peut le craindre car il ne commettra pas autant de fautes que son précédent adversaire. Cependant, le Géorgien est loin d’avoir perdu.

Nikoloz Basilashvili se présentera beaucoup plus frais que Leonardo Mayer. Les deux joueurs ont passé à peu près le même temps sur les courts allemands : 7h30 pour Basilashvili (hors matchs de qualification puisqu’il a eu 2 jours de repos après) et 8h pour Mayer. Cependant, ce dernier vient d’enchaîner deux gros matchs (3 heures ce samedi, 2 heures vendredi). A 31 ans, cela peut compter.

Néanmoins, je vois une victoire de Leonardo Mayer. Il n’a pas besoin de boire de la RedBull pour avoir des ailes dans ce tournoi d’Hambourg. Il faut d’ailleurs savoir que c’est ici qu’il a remporté ses deux seuls tournois ATP. A l’inverse, Nikoloz Basilashvili n’a jamais remporté de tournoi ATP jusqu’à présent (2 finales perdues en 2016 et 2017). C’est un paramètre non négligeable à prendre en compte étant donné que le Georgien court après cette victoire depuis de nombreuses années maintenant. De plus, ce n’est pas un joueur réputé pour être solide mentalement, et être si près du Graal pourrait bien le déstabiliser. D’ailleurs, le deuxième set face à Jarry nous a confirmé qu’il lui en fallait peu pour qu’il se pose des questions (et pour qu’il râle).

Pronostic : Victoire de Leonardo Mayer

Confiance : Faible

Fiches : Nikoloz BasilashviliLeonardo Mayer

[totalpoll id= »134923″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram