Rafael Nadal – Daniil Medvedev (Open d’Australie – Finale)

Dernières confrontations

Ces deux incroyables joueurs se sont déjà affrontés 4 fois. Rafael Nadal a remporté les 3 premiers matchs, joués en 2019 (dont le seul en Grand Chelem : finale de l’US Open). Daniil Medvedev a ensuite pris sa revanche l’année suivante en demi-finale du Masters.

Historique dans ce tournoi

Rafael Nadal est en finale de l’Open d’Australie pour la sixième fois de sa carrière. Il n’a réussi qu’une fois à soulever le trophée. C’était lors de sa première fois, en 2009. Depuis, il court après ce deuxième titre.

Daniil Medvedev, quant à lui, disputera sa deuxième finale consécutive dans ce tournoi du Grand Chelem. Lors de la précédente édition, il s’était incliné face à Novak Djokovic, en 3 sets.

Analyse

Ce match pourrait bien être le meilleur de cette quinzaine. Il va se jouer ce dimanche à une heure très convenable, ce qui ne nous laisse aucune excuse pour ne pas le regarder.

Il est difficile de donner la casquette d’outsider à Rafael Nadal. Et pourtant, c’est bien Daniil Medvedev qui est favori pour soulever le trophée. Il faut dire que le Russe est mieux classé. Mais c’est surtout parce qu’il est plus à l’aise sur cette surface rapide et qu’il est plus jeune. Il est capable de jouer tout aussi longtemps avec la même intensité. Vraiment, Rafael Nadal a un adversaire qui pèse en face de lui.

Daniil Medvedev m’impressionne par sa régularité dans les échanges et sa force de caractère. C’est un bonhomme qui pète parfois des câbles, comme face à Tsitsipas, mais cela lui sert surtout à réagir lorsqu’il est en difficulté.

Sur le papier, ces deux joueurs devraient nous proposer un match plutôt équilibré, avec de nombreux échanges du fond de court. Je n’en vois vraiment pas un sortir du lot et je pense que tout est possible.

C’est pourquoi je vais privilégier une victoire de Rafael Nadal. Je le choisis non pas parce que je le préfère en tant que joueur, mais parce qu’il me semble avoir tout ce qu’il faut pour vaincre ce monstrueux adversaire tout en réussissant à maîtriser ses défauts.

Rafael Nadal moins endurant ?

Ma plus grosse inquiétude concernant Rafael Nadal est au niveau de son physique. Va-t-il réussir à tenir cette intensité dans le cas où Daniil Medvedev l’oblige à jouer un quatrième ou un cinquième set ? On est en droit de se poser la question étant donné que nous pouvons être sûr que Medvedev répondra présent dans ce domaine. Rafael Nadal est pratiquement imbattable en 2 sets gagnants, beaucoup moins lorsqu’il faut remporter 3 manches (sauf à Roland Garros).

Tennistiquement parlant, Daniil Medvedev a l’avantage d’être plus à l’aise sur cette surface. Il se déplace bien, renvoie de très nombreuses balles et n’hésite pas à faire parler sa puissance pour accélérer. Néanmoins, on ne peut pas dire que Rafael Nadal est mal à l’aise sur dur. L’Espagnol a beaucoup évolué sur cette surface et il n’est pas arrivé en finale de ce tournoi du Grand Chelem par hasard.

Effets et précision pour contrarier Daniil Medvedev

Daniil Medvedev a des frappes assez directes qui ne manqueront pas de prendre de vitesse Rafael Nadal. Enfin… prendre de vitesse Nadal, il faut quand même le faire, car le bonhomme sait également défendre admirablement bien. En revanche, ce qui me plait chez l’Espagnol, c’est sa capacité à jouer avec les effets et à trouver des zones très courtes (notamment via son coup droit lifté). On a vu Stefanos Tsitsipas réussir à perturber le Russe via son revers à une main qui a aussi beaucoup d’effet. Malheureusement pour le Grec, il n’a pas été au rendez-vous sur les autres secteurs de jeu.

Jeu au filet : un détail décisif ?

Ce qui est également intéressant chez l’Espagnol, c’est sa capacité à monter régulièrement au filet mais, surtout, à forcer ses adversaires à effectuer des courses vers l’avant. Nadal n’en abusera certainement pas, mais il maîtrise très bien l’art de l’amortie et des montées très rapides au filet. Sa volée est d’ailleurs meilleure que celle de son opposant du jour.

Aussi, la qualité de service de ces deux joueurs sera déterminante dans cette rencontre. Nous avons pu constater qu’ils ont tous les deux eu des passages à vide sur leurs engagements lors de cette quinzaine. Celui qui gèrera le mieux la pression devrait avoir plus de facilité à conserver son service.

Rafael Nadal : un mental à toutes épreuves

Rafael Nadal va en baver. Mais nous pouvons compter sur son mental incroyable pour gérer les moments difficiles. Daniil Medvedev ne devrait pas non plus avoir un match facile. Et je m’attends à ce qu’il s’énerve un peu durant cette rencontre. Cependant, ses coups de sang qui déstabilisent certaines de ses adversaires (comme Tsitsipas) ne devraient pas avoir beaucoup d’effet face à l’Espagnol. Et ça, cela va rendre cette bataille encore plus croustillante. Crac.

Peu importe le gagnant, espérons une finale de rêve… avec Rafael Nadal vainqueur. Quoi ? Je me contredis ?

Pronostic : Victoire de Rafael Nadal

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram