Umag (finale) : Carlos Alcaraz – Jannik Sinner

Nous avons une nouvelle fois affaire à une belle finale entre deux joueurs de la nouvelle génération. La « Next Gen » se montre de plus en plus et ce n’est pas pour me déplaire.

Carlos Alcaraz se retrouve en finale pour la deuxième semaine consécutive. L’Espagnol n’a pourtant pas eu que des matchs faciles. Surtout le dernier face à Giulio Zeppieri qui a certainement mis le doigt sur quelques failles de l’Espagnol.

Je m’attends à ce que l’actuel 5e mondial soit favori. Il est mieux classé, dans une dynamique positive (malgré la défaite à Hambourg) et il est très difficile à jouer. Toutefois, je crois aux chances de Jannik Sinner.

Concrètement, Carlos Alcaraz a eu quelques difficultés lors de sa demi-finale. Physique tout d’abord où il a eu de gros coups de moins bien et une petite alerte à la cheville qu’il s’est tordue sur une glissade. Pour ce dernier point, nous ne savons pas si cela le gênera our la finale, mais nous pouvons tout de même imaginer qu’elle fera la tête une fois qu’il se sera refroidi (quoi qu’on en dise, elle a bien tourné).

Ensuite, tennistiquement parlant, Carlos Alcaraz rencontre de plus en plus de problème face aux adversaires aux coups directs et avec une certaine régularité dans les échanges. Jannik Sinner sait jouer comme cela, en coup droit comme en revers. Ses balles sortent très vite de sa raquette, tout en réussissant à trouver de belles zones, et je m’attends à ce qu’il arrive à mettre l’Espagnol plus d’une fois en difficulté. Notons également que l’Italien a actuellement un bien meilleur service que Carlos Alcaraz qui peut être amené à concéder beaucoup d’occasions sur ses jeux. Il arrive à sauver une grande partie des balles de break sur d’incroyables actions, mais la roue pourrait fournir par tourner (ou « larouturne va tourner », comme le dirait un certain Franck Ribéry).

Cette semaine, Jannik Sinner m’a semblé plus solide et c’est pourquoi je vais le privilégier ici. L’Italien ne devrait pas avoir peur de Carlos Alcaraz (même s’il est très impressionnant) étant donné qu’il l’a battu lors de leur dernière confrontation, cette saison à Wimbledon. La surface est plus lente, mais cela pourra aussi profiter à l’Italien pour attaquer.

Par ailleurs, on notera que Jannik Sinner et Carlos Alcaraz ont tous les deux la même réussite en finales ATP : 5 trophées remportés pour une défaite. Cette bataille s’annonce explosive !

Victoire de Jannik Sinner

Confiance faible