Wimbledon (3e tour) : Alex de Minaur – Liam Broady

Alex de Minaur a eu des difficultés à entrer dans son dernier match face à Jack Draper. Il faut dire qu’il jouait face à un local très motivé à l’idée d’évoluer devant son public. Liam Broady est également Britannique et pourrait profiter du soutien des tribunes pour jouer transcendé. Et ça, c’est un point important à prendre en compte.

Heureusement, le style de jeu d’Alex de Minaur est loin d’être incompatible avec celui de Liam Broady. Tout d’abord, Liam Broady a bien plus de faiblesses au service que le précédent adversaire de l’Australien. En effet, il ne remporte pas autant de points gratuits sur ses engagements et remporte rarement plus de 50 % des points sur ses secondes. Là où Broady sait faire la différence, c’est dans les échanges du fond de court où il se déplace bien latéralement et arrive à lâcher quelques sympathiques attaques.

Alex de Minaur est plus complet sur cette surface et devrait pouvoir faire la différence dans sa régularité. Lorsqu’il est bien réglé, il sait renvoyer toutes les balles (qu’est-ce qu’il est rapide d’ailleurs) et force souvent ses opposants à commettre la faute les premiers. Les attaques de Liam Broady ne pourraient donc pas faire mouche tout le temps. Face à Schwartzman par exemple (qui reste un joueur régulier), Broady est fréquemment parti à la faute (55 fautes directes lors de ce match) et 12 balles de break concédé. Alex de Minaur a plus de stabilité que l’Argentin sur cette surface et il a une arme majeure dans son jeu : sa prise de balle précoce. Les petits pas à l’intérieur du court pour grignoter quelques secondes pourraient de ce fait permettre à de Minaur de remporter de précieux points.

Je suis assez emballé par une victoire d’Alex de Minaur ici. Sur le papier, Liam Broady joue à un niveau inférieur. Cependant, je reste inquiet du soutien des tribunes qui pourrait faire jouer le Britannique à 110 %. Un beau combat de prévu ici ? Cool.

Victoire d’Alex de Minaur

Confiance moyenne