Wimbledon (demi-finale) : Nick Kyrgios – Rafael Nadal

Ah ! Cette demi-finale promet d’être folle entre un Nick Kyrgios expressif et un Rafael Nadal incroyablement solide mentalement. J’ai hâte de voir ça.

Nick Kyrgios ne réussira pas à rentrer dans la tête de son adversaire. Il pourra parler autant qu’il voudra, cela ne changera rien face à ce monstre de Rafael Nadal. L’Australien va donc devoir jouer uniquement avec ses armes tennistiques pour espérer s’offrir une place en finale d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.

La surface donne un avantage certain à Nick Kyrgios. Ce dernier a de grosses premières balles qui devraient faire beaucoup de dégâts du côté de l’Espagnol. Dans les échanges (et il devrait tout de même y en avoir un paquet), l’Australien sait aller chercher ses points. Comme toujours, Nadal devrait réussir à lui envoyer de nombreuses balles (ce qui pourrait bien le pousser plus d’une fois à la faute). Mais si le bonhomme colérique arrive à rester focus (ce qui semble être le cas dans cette édition), alors il pourrait bien créer la surprise.

La puissance de Taylor Fritz a beaucoup dérangé Rafael Nadal. Nick Kyrgios est également ce type d’adversaire avec une puissance phénoménale. Il ne dépend pas de ses opposants pour gagner des points : il va les chercher par lui-même.

Évidemment, c’est Rafael Nadal en face. Le vainqueur de 22 tournois du Grand Chelem (dont 2 Wimbledon) qui joue à un niveau extrêmement élevé. L’Espagnol pourrait bien remporter la bataille mentale, mais aussi tactique. Il sait adapter son style à ses opposants et il pourrait tout à fait prendre Nick Kyrgios à son propre jeu.

Il y a tout de même un élément non négligeable qui pourrait bien faire pencher la balance du côté de l’Australien : le physique de Rafael Nadal. L’Espagnol était très gêné aux abdominaux face à Taylor Fritz. Il était même à deux doigts d’abandonner (son père et sa sœur, présents dans les tribunes, lui ont demandé de le faire d’ailleurs). Le taureau de Manacor sort d’un gros match de 4h20 avec une blessure et n’aura qu’un jour pour récupérer. Je m’attends à une grosse bataille et je ne suis pas certain qu’il réussira à gagner une nouvelle fois au mental. Son corps pourrait lui mettre un stop, comme cela lui est déjà arrivé par le passé.

Notons par ailleurs que Rafael Nadal n’a perdu que deux fois en demi-finales de Wimbledon, lors de ses deux dernières tentatives en 2018 et 2019.

Finalement, je pourrais même dire que Nick Kyrgios devrait porter la casquette de favori (une Jordan évidemment). Mais va-t-il l’assumer et jouer au même niveau que depuis le début du tournoi ? Une chose est sûre, il n’a pas peur d’affronter les joueurs du Top 5, encore moins un Rafael Nadal qu’il a déjà réussi à battre 3 fois (dont une fois à Wimbledon, en 2014).

Je suis personnellement partagé. J’ai envie de voir Rafael Nadal réaliser le Grand Chelem (il est pourtant loin d’avoir gagné l’US Open). Mais voir Nick Kyrgios à ce niveau, en finale de Wimbledon et (certainement) face à Novak Djokovic contre qui il n’a encore jamais perdu (deux victoires). Raaah, j’en bave d’avance… et je m’excite peut-être un peu trop pour rien.

Victoire de Nick Kyrgios

Confiance faible