Pronostics

ATP 500 – Queen’s 2022 : matchs du 1er tour

Casper Ruud – Ryan Peniston

Queen’s (1er tour)

Le niveau de Ryan Peniston semble trop loin de celui de Casper Ruud pour que nous imaginions le Britannique vaincre le finaliste du dernier Roland Garros. Il y a tout de même quelques points d’attention dans cette rencontre : Ruud jouera son premier match de la saison sur gazon, une surface qu’il n’apprécie pas (encore), et face à un joueur local qui devrait être soutenu par son public. Ce qui explique cette confiance moyenne.

Victoire de Casper Ruud

Confiance moyenne

Francisco Cerundolo – Pedro Martinez

Queen’s (1er tour)

Voici deux terriens droitiers au revers à deux mains, mesurant tous les deux 1m85, classé 44e et 45e, et peu à l’aise sur gazon. On fait plouf-plouf ? Je vais partir vers Pedro Martinez qui a légèrement plus d’expérience dans les tournois ATP mais, surtout, qui me semble plus à l’aise en dehors de la terre battue.

Victoire de Pedro Martinez

Confiance faible

Jenson Brooksby – Filip Krajinovic

Queen’s (1er tour)

Jenson Brooksby a déjà joué deux matchs sur gazon et a pu se régler. De son côté, Filip Krajinovic jouera le premier match de la saison sur cette surface loin d’être dans son cœur (il n’a pas gagné sur gazon depuis 2015). Jenson Brooksby devrait exploiter son tennis varié pour laisser le Serbe dans une zone inconfortable durant toute cette bataille.

Victoire de Jenson Brooksby

Confiance moyenne

Taylor Fritz – Jack Draper

Queen’s (1er tour)

Taylor Fritz a raté ses débuts sur gazon à s-Hertogenbosch face à l’étonnant Van Rijthoven, vainqueur du tournoi. Je m’attends à ce qu’il réussisse à rebondir au Queen’s, pour sa première participation. Prudence tout de même, car il devra une nouvelle fois faire son entrée dans la compétition face à un local. Et pas n’importe lequel : Jack Draper, celui qui avait créé la surprise lors de la précédente édition en atteignant les 1/4 de finales. On se souvient qu’il avait remporté ses deux premiers matchs sur 4 tie-breaks. Bon, après cela, il n’avait plus rien fait d’exceptionnel. Mais quand même.

Victoire de Taylor Fritz

Confiance moyenne

Liam Broady – Marin Cilic

Queen’s (1er tour)

Liam Broady a perdu 67% de ses matchs sur gazon, dont tous ceux joués au Queen’s. En face, il va affronter un bonhomme qui a déjà réalisé de belles performances à Londres. Marin Cilic au Queen’s, c’est 4 finales et 2 trophées soulevés. De plus, le Croate est en forme ces derniers temps et apprécie beaucoup le gazon. Malgré le fait de jouer un local, une défaite au 1er tour de ce tournoi serait étonnant.

Victoire de Marin Cilic

Confiance élevée

Grigor Dimitrov – Cameron Norrie

Queen’s (1er tour)

Nous avons affaire à deux joueurs qui connaissent bien ce tournoi. Cameron Norrie a atteint la finale lors de la dernière édition (défaite face à Berrettini). Quant à Grigor Dimitrov, il a déjà joué au Queen’s à 11 reprises, atteint 3 fois les demi-finales et soulevé une fois le trophée (2014). Le Bulgare n’a encore jamais battu Cameron Norrie (2 défaites sur dur l’année dernière), mais aura l’avantage de jouer sur une surface qu’il maîtrise mieux. En effet, Cameron Norrie sur gazon, ce n’est pas folichon. Et son parcours au Queen’s l’année dernière étant presque logique puisqu’il a affronté des joueurs encore moins à l’aise que lui sur cette surface (Ramos, Karatsev, Draper). Il ne faut pas oublier que le Britannique joue sur ses terres, mais je mettrais bien une pièce sur Grigor Dimitrov ici. D’ailleurs, c’est fait.

Victoire de Grigor Dimitrov

Confiance faible

Daniel Evans – Matteo Berrettini

Queen’s (1er tour)

Voici deux joueurs très en forme. En effet, Daniel Evans vient de remporter le Challenger de Notthingham, tandis que Matteo Berrettini a soulevé le trophée de Stuttgart. Excepté un 1/4 de finale l’année dernière, le Britannique n’a jamais réalisé de belles performances au Queen’s. De son côté, l’Italien est le tenant du titre. Je pars sur une victoire de l’actuel 10e mondial, mais je m’attends à une bataille compliquée. Berrettini sort d’une grosse semaine à Stuttgart alors qu’il n’avait pas joué depuis mars dernier. L’enchainement pourrait être difficile à gérer pour son corps de géant.

Victoire de Matteo Berrettini

Confiance faible

(Annulé) Andy Murray – Lorenzo Sonego

Queen’s (1er tour)

J’ai adoré Andy Murray lors du tournoi précédent à Stuttgart. Nous avons retrouvé le joueur oppressant et cela m’a fait plaisir à voir. Néanmoins, il s’est blessé lors de la finale et cela pourrait l’empêcher d’être à 100 % face à Lorenzo Sonego. Je ne serais d’ailleurs pas étonné de le voir déclarer forfait pour cet ATP 500 du Queen’s. Tennistiquement parlant, il a tout ce qu’il faut pour écarter cet Italien percutant. Encore faut-il qu’il se présente sur le court ou qu’il aille au bout du match.

Victoire d’Andy Murray

Confiance faible

Lorenzo Musetti – Alexander Bublik

Queen’s (1er tour)

Lorenzo Musetti est encore en « apprentissage » sur gazon (vous savez, c’est le petit alternant qui vient dans votre boite une semaine sur deux). Il a perdu ses 2 matchs joués depuis qu’il est chez les pro. Alexander Bublik, de son côté, est bien plus confirmé sur cette surface très rapide. Et son style de jeu est compatible. En réalité, je n’ai pas vraiment de doute concernant le Kazakh. Mais il ne faudra pas oublier que c’est un bonhomme imprévisible, dans le bon comme dans le mauvais sens du terme.

Victoire d’Alexander Bublik

Confiance moyenne

Reilly Opelka – Alex de Minaur

Queen’s (1er tour)

Reilly Opelka va affronter son cauchemar. En effet, Alex de Minaur a toujours réussi à le battre (4 sur 4). Pour cette nouvelle rencontre, on pourrait croire que l’Américain a un net avantage étant donné qu’il sert de grosses premières balles qui peuvent vite être injouables sur cette surface. Mais le gazon n’est pas dans le cœur d’Opelka qui n’a encore jamais réussi à réaliser de belles performances dessus (il a perdu 11 de ses 17 matchs dessus). Il faut dire que les balles peuvent être assez basses et ce grand bonhomme de 2m11 n’est pas le plus à l’aise pour aller les chercher. Alex de Minaur pourrait donc faire le boulot. Je reste tout de même très prudent étant donné qu’Opelka reste un danger important sur les surfaces rapides.

Victoire d’Alex de Minaur

Confiance faible

Albert Ramos Vinolas – Alejandro Davidovich Fokina

Queen’s (1er tour)

Difficile de sortir un vainqueur dans cette affiche. Nous avons en effet affaire à deux Espagnols peut à l’aise sur cette surface : Albert Ramos n’a pas remporté de matchs officiels sur gazon depuis 2017, tandis qu’Alejandro Davidovich Fokina a perdu plus de 50 % de ses matchs sur cette surface. On notera également que ces deux bonhommes ne sont pas dans une incroyable forme. Ils sortent d’une saison peu convaincante sur terre battue. Je vais me tourner vers Albert Ramos Vinolas qui a souvent réussi à mettre son compatriote en difficulté (il a remporté deux des trois matchs face à Davidovich Fokina). De plus, il a très bien joué lors de son dernier match face à Alcaraz à Roland Garros et cela pourrait lui donner un peu de confiance pour sa saison verte.

Victoire d’Albert Ramos Vinolas

Confiance faible

Denis Shapovalov – Tommy Paul

Queen’s (1er tour)

Denis Shapovalov a l’avantage d’être plus à l’aise sur gazon et d’avoir déjà pu se tester à Stuttgart. Malgré la défaite dès le premier match, il a joué un tennis fiable. Il a manqué d’un peu de chance étant donné qu’il a perdu sur 2 tie-breaks. Quoi qu’il en soit, Tommy Paul force un peu plus sur cette surface. Les échanges s’engagent plus souvent sur ses services et il peut vite être pris de vitesse face aux adversaires agressifs (comme Shapovalov). En fait, le résultat de ce match dépend surtout du Canadien et de sa capacité à jouer naturellement. S’il ne fait pas n’importe quoi comme cela lui est déjà arrivé dernièrement, il n’y a aucune raison de le voir perdre. D’ailleurs, il a une demi-finale à défendre cette semaine.

Victoire de Denis Shapovalov

Confiance moyenne

Frances Tiafoe – Stan Wawrinka

Queen’s (1er tour)

Frances Tiafoe a atteint les 1/4 de finale du Queen’s dans 2 de ses 3 participations (dont l’année dernière). De son côté, Stan Wawrinka a déjà joué 7 fois ce tournoi : 3 défaites au 1er tour et une demi-finale en 2014. Le Suisse revient de loin et n’est évidement pas à son meilleur niveau. L’envie est là et cette surface devrait lui éviter de jouer de trop longs échanges. Ce qui me fait imaginer une victoire ici, comme lors de ses deux dernières confrontations face à Frances Tiafoe.

Victoire de Stan Wawrinka

Confiance faible

Sam Querrey – Diego Schwartzman

Queen’s (1er tour)

Sam Querrey représente le type d’adversaire que Diego Schartzman déteste affronter sur surface rapide. Il faut dire que l’Argentin rencontre des difficultés face aux gros serveurs. L’Américain a réussi à sortir des qualifications de ce tournoi qu’il apprécie tout particulièrement. En effet, il l’a déjà joué à 11 reprises, n’a perdu que deux fois au 1er tour. Sans oublier qu’il a déjà soulevé le trophée une fois (2010) et qu’il reste sur deux 1/4 de finales de suite (2017 et 2018). Victoire de Querrey après un match qui aura rendu fou Schwartzman. Ace, ace, ace, …

Victoire de Sam Querrey

Confiance faible

Quentin Halys – Emil Ruusuvuori

Queen’s (1er tour)

Quentin Halys jouera dans le tableau principal d’un tournoi ATP sur gazon pour la première fois de sa carrière. Pour cela, il a réussi (comme son adversaire du jour d’ailleurs) à sortir des qualifications. A priori, ces deux joueurs peuvent repartir avec la victoire. Néanmoins, le Français me semble bien plus solide au service ces derniers temps et cela pourrait peser dans cette rencontre. C’est pourquoi il aura ma préférence ici.

Victoire de Quentin Halys

Confiance faible

Paul Jubb – Botic Van de Zandschulp

Queen’s (1er tour)

Paul Jubb, 22 ans et 231e mondial, s’est qualifié pour cet ATP 500 du Queen’s après de belles victoires sur James Duckworth et Steve Johnson. Le Britannique a très bien servi lors de son dernier match et cela me fait dire qu’il pourrait créer la surprise face à Botic Van de Zandschulp, loin d’être dans une zone de confort lorsqu’il s’agit d’évoluer sur gazon. Le public pourrait également avoir un rôle important dans cette rencontre. S’il arrive à s’en servir, alors Paul Jubb pourrait se la jouer comme l’incroyable Tim Van Rijthoven (qui a remporté le dernier tournoi de s-Hertogenbosch). Je m’attends à ce que le Néerlandais remporte la victoire en perdant tout de même de nombreuses plumes au passage. Oups.

Victoire de Botic Van de Zandschulp

Confiance faible

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé de l'actualité de PronoTennis.fr.