Bastad (1er tour) : Baez – Rinderknech et Gaston – Basilashvili

Sebastian Baez – Arthur Rinderknech

Voici deux joueurs au style assez différent. Arhtur Rinderknech va sans aucun doute exploiter ses excellentes premières balles et son agressivité pour rester en sécurité sur ses jeux et s’éviter de longs échanges. Néanmoins, je doute que cela suffise face à l’un joueur qui monte en puissance depuis plusieurs mois maintenant.

Sebastian Baez est sur sa surface de prédilection. Il n’a pas le meilleur service du circuit, mais c’est un joueur très offensif qui a de quoi garder Arthur Rinderknech à distance. C’est également un bon défenseur qui ne devrait pas avoir de mal à forcer le Français à jouer un coup supplémentaire.

Nous ne sommes pas à l’abri d’un tie-break aléatoire ici. Mais le style de jeu de l’Argentin a tout ce qu’il faut pour contrer celui de Rinderknech.

Victoire de Sebastian Baez

Confiance moyenne


Hugo Gaston – Nikoloz Basilashvili

À première vue, Nikoloz Basilashvili me semble un cran au-dessus. Il faut dire qu’il a un peu plus de possibilité, notamment dans le secteur offensif. Pourtant, j’ai envie de croire en une surprise ici.

Hugo Gaston sait être très embêtant à jouer. Il est capable de forcer ses opposants à en mettre plus et nous savons comment Nikoloz Basilashvili peut réagir à cela. On l’a déjà vu craquer dans de nombreux matchs où il devait forcer. Aussi, le Géorgien ne réalise pas souvent de bonnes performances sur cette surface depuis quelques années déjà.

J’ajouterai également que Nikoloz Basilashvili est très mal à l’aise face aux gauchers. Pour preuve, depuis 2015 dans les tournois ATP, il a moins de 50 % de victoires face à eux. Sur terre battue, c’est pire puisqu’il a perdu 67 % de ses matchs face à des gauchers. Enfin, notons qu’il est engagé à l’ATP 500 de Hambourg la semaine suivante. C’est un tournoi qu’il aime énormément (il l’a déjà remporté deux fois). Il pourrait donc déjà avoir la tête en Allemagne.

Victoire d’Hugo Gaston

Confiance faible