Bastad (2e tour) : Coria – Rublev et Ramos – Carreno Busta

Federico Coria – Andrey Rublev

Federico Coria est le finaliste de la dernière édition, tandis qu’Andrey Rublev participera à ce tournoi pour la première fois de sa carrière.

L’Argentin a prouvé lors de son premier match qu’il ressentait de bonnes sensations dans cet ATP 250. De plus, il aura l’avantage d’avoir déjà disputé une rencontre, tandis qu’Andrey Rublev fera son entrée dans la compétition. Cependant, le Russe est tout de même d’un autre niveau et il ne semble pas avoir fait le voyage jusqu’en Suède pour manger les spécialités locales.

Au 1er tour, Federico Coria a été assez fébrile au service, notamment sur ses secondes. Je m’attends à ce que cela s’accentue face à Andrey Rublev et qu’il concède beaucoup d’occasions. Cela ne veut pas dire que le Russe arrivera à les concrétiser, mais il a tout ce qu’il faut pour y arriver. Notons par ailleurs que l’Argentin peut avoir des difficultés à se sortir mentalement des situations délicates. Andrey Rublev ne lâche pas le morceau aussi facilement et cela pourrait jouer en sa faveur dans cette rencontre.

Victoire d’Andrey Rublev

Confiance moyenne


Albert Ramos Vinolas – Pablo Carreno Busta

Nous avons affaire à deux Espagnols qui aiment les échanges rythmés du fond de court. Nous pourrions donc assister à une belle bataille. Sortez les popcorns.

Le style de jeu de Pablo Carreno Busta a souvent mis en difficulté Albert Ramos Vinolas. Ce dernier a d’ailleurs perdu les 3 précédents face à face sur terre battue. De plus, l’actuel 18e est bien plus fiable sur ses jeux de service et des deux côtés. Je m’attends à ce que le coup droit de Carreno Busta titille plus d’une fois le revers de son compatriote lorsqu’il sera joué croisé.

Nous ne sommes pas à l’abri d’une rencontre en 3 sets ici. Et ce tournoi de Bastad a souvent réussi à Albert Ramos Vinolas (une victoire en 2016 et une demi-finale lors de sa dernière participation). Prudence, donc.

Victoire de Pablo Carreno Busta

Confiance moyenne