Kitzbuhel (2e tour) : Hanfmann – Griekspoor et Ofner – Thiem

Yannick Hanfmann – Tallon Griekspoor

Nous avons affaire à deux bonhommes qui se ressemblent. Ce sont en effet des joueurs puissants qui aiment dominer leurs adversaires via de puissants coups. Mais aussi, ils ont de bonnes premières balles et ils n’hésitent pas à monter au filet pour terminer leurs points.

Comme lors de sa dernière participation en 2020 (finaliste), Yannick Hanfmann ressent de bonnes sensations ici. Il n’est pas allé au bout de son 1er tour suite à l’abandon de Gerald Melzer, mais nous avons vu suffisamment de choses pour confirmer qu’il est dans le coup.

Je ne m’attends pas à une rencontre facile ici, mais c’est bien vers Yannick Hanfmann que je vais me tourner. Cette bataille pourrait se jouer sur des détails et l’Allemand me semble avoir quelques petits éléments en plus. Tout d’abord, Hanfmann est un peu moins fébrile côté revers. Tallon Griekspoor est moins doué de ce côté et je vois bien l’Allemand insister régulièrement dessus. Ensuite, Yannick Hanfmann a un peu plus de qualité à la relance. Il pourrait exploiter les engagements parfois fébriles du Néerlandais pour se créer de nombreuses occasions.

Enfin, il faut savoir que Yannick Hanfmann n’a encore jamais perdu face à Tallon Griekspoor, en deux matchs joués sur terre battue en 2018 et 2021. Cela prouve que le style de jeu de l’Allemand gêne de Néerlandais et je m’attends à ce que cela soit une nouvelle fois le cas dans cet ATP 250 de Kitzbuhel.

Victoire de Yannick Hanfmann

Confiance faible


Sebastian Ofner – Dominic Thiem

Richard Gasquet peut s’en vouloir, car il y avait vraiment la place de s’imposer face à Sebastian Ofner. L’Autrichien a profité des petits loupés du Français et du soutien de son public pour décrocher son billet pour le 2e tour. Et ce sont les raquettes de Richie qui ont pris.

L’histoire pourrait être bien différente pour Sebastian Ofner qui va affronter l’un des favoris pour le titre. Dominic Thiem a été plutôt convaincant lors de son premier match. L’actuel 199e mondial (oui oui, je parle de Thiem) est bien plus exigeant physiquement et cela pourrait faire tout drôle à son compatriote qui a beaucoup profité du manque de lucidité de Gasquet.

Je m’attends à ce que Dominic Thiem réussisse à se créer de nombreuses occasions sur les jeux de service de Sebastian Ofner. En effet, ce dernier a souvent beaucoup de difficulté à faire passer ses premières balles (il flirte difficilement avec les 50 %). Dans le jeu, Ofner sait frapper fort et avec de bonnes longueurs. Mais ça, c’est lorsqu’on le laisse faire. Thiem ne devrait pas se laisser dicter le jeu.

Victoire de Dominic Thiem

Confiance élevée