Los Cabos (1er tour) : Albot – Lopez et Bagnis – Escobedo

Radu Albot – Feliciano Lopez

Nous avons affaire à deux joueurs qui ont déjà ressenti de bonnes sensations dans cet ATP 250 Mexicain. Radu Albot avait en effet atteint les demi-finales lors de sa seule précédente participation en 2019. De son côté, Feliciano Lopez a déjà joué 5 fois ce tournoi : il n’a perdu qu’une fois d’entrée (au 2e tour), il a fait deux demi-finales et une finale (en 2016).

Maintenant, Feliciano Lopez est loin de son meilleur niveau. Et plus le temps passe, plus j’ai l’impression qu’il est en baisse. L’Espagnol est moins tranchant au service et souvent inexistant lorsque les échanges se jouent en plus de deux coups de raquette. Même si cela est frustrant, on ne peut pas lui en vouloir. Le bonhomme a bientôt 41 ans.

Radu Albot me semble donc en bien meilleure position pour remporter cette rencontre. Il est plus régulier dans les échanges et devrait réussir à pousser l’Espagnol à la faute. J’avoue être assez emballé par une victoire du Moldave. Je préfère tout de même rester prudent étant donné que Lopez peut vite être injouable lorsqu’il fait passer ses premières.

Victoire de Radu Albot

Confiance moyenne


Facundo Bagnis – Ernesto Escobedo

Ernesto Escobedo aura deux avantages : contrairement à son adversaire, il est sur sa surface de prédilection et il a déjà joué trois fois ce tournoi de Los Cabos. Facundo Bagnis n’est pas le plus à l’aise sur dur et il découvrira cet ATP 250 dans cette édition.

J’ai pourtant envie de croire en une victoire Argentine ici. En effet, Ernesto Escobedo n’est clairement pas en forme ces derniers temps. En effet, l’Américain n’a remporté qu’un de ses 10 derniers matchs. De plus, je m’attends à ce que la patte gauche de Bagnis le laisse dans une zone inconfortable. Il faut dire qu’il n’a jamais vraiment réussi face aux gauchers : en matchs ATP, c’est 80 % de défaites face à eux. Rien que ça.

Ernesto Escobedo n’est pas le plus solide mentalement. De plus, il pourrait se faire surprendre plus d’une fois par les belles zones trouvées par Bagnis et ses montées performantes au filet.

Victoire de Facundo Bagnis

Confiance moyenne