Pronostics Open d’Australie (3ème tour) : Kyrgios – Tsonga et Schwartzman – Dolgopolov

Nick Kyrgios – Jo-Wilfried Tsonga

En 2008, Jo-Wilfried Tsonga était arrivé en finale de l’Open d’Australie. Nick Kyrgios avait alors 12 ans et allait à tous les entraînements du Français. 10 ans après, il se retrouve face à face en Australie et nous devrions assister à un énorme spectacle. Les deux joueurs se sont affrontés qu’une fois. C’était l’année dernière à Marseille et Jo-Wilfried Tsonga avait gagné 7-6(5) 2-6 6-4. C’est au tour de l’Australien d’accueillir le Français chez lui.

Dans ce début de saison, Nick Kyrgios est en feu. Il a en effet gagné Brisbane la première semaine et se retrouve au troisième tour de l’Open d’Australie sans avoir perdu le moindre set. Il a écrasé Dutra Silva en moins d’1h30, et Troicki en un peu plus de deux heures. Kyrgios joue un excellent tennis actuellement. Il fait déjà mieux que l’année dernière où il avait été sorti au deuxième tour par Andreas Seppi dans un match épique.

Jo-Wilfried Tsonga n’a pas joué avant ce Grand Chelem, mais il a eu la chance de reprendre tranquillement face à Kevin King (6-4 6-4 6-1). Comme on pouvait s’y attendre, son second match face à Denis Shapovalov a été très compliqué. Le Français a souffert et est même passé à deux doigts de l’élimination dans le 4ème set. En effet, il a dû sauver sa peau lors d’un jeu décisif. Le match s’est donc terminé dans un cinquième set après 3h40 de jeu. Le Français a un quart de finale à défendre ici.

Je vais vous expliquer pourquoi je vois une victoire de Nick Kyrgios.

Tout d’abord, Jo-Wilfried Tsonga a toujours rencontré des difficultés face aux gros serveurs (nous l’avons encore vu face au jeune Canadien). Il faut savoir que Nick Kyrgios est actuellement plus performant au service que Shapo’. L’Australien réussi entre 15 et 20 aces par match et plus de 70 % de premier service (pour plus de 70 % de points gagnés dessus). Il sera donc extrêmement compliqué de le breaker.

Ensuite, le service du Français n’est pas très rassurant. Même si ses premières balles sont énormes (avec plus de 80 % de points gagnés dessus), il n’a pas réussi à dépasser les 60 % de premier service lors de ses deux premiers matchs du tournoi (59 % face à King, 51 % face à Shapovalov, dont 39 % dans le deuxième set set). De plus, ses secondes balles sont beaucoup moins performantes : elles sont souvent en dessous des 50 % de points gagnés dessus. Nick Kyrgios devrait donc avoir quelques opportunités pour breaker.

Par ailleurs, le public pourrait avoir un impact non négligeable sur le mental des joueurs. Lorsqu’il avait joué Kyrgios à Marseille, Tsonga avait pu s’appuyer sur le public Français. Il ne pourra pas le faire en Australie. Au contraire, il jouera devant un public hostile.

Et je ne vous parle pas de la récupération. Jo-Wilfried Tsonga était cuit à la fin de son match face à Denis Shapovalov. Même s’il a eu une journée de repos, je doute qu’il arrive à jouer avec la même intensité du début jusqu’à la fin face à Nick Kyrgios. Ce dernier a donc toutes ses chances de l’emporter.

Cependant, n’oublions pas que nous avons affaire à Nick Kyrgios et que ce bonhomme est très instable. Mais après avoir vu de très gros morceaux des matchs des deux joueurs, il est évident que Nick Kyrgios a une belle carte à jouer.

Pronostic : Victoire de Nick Kyrgios

Risque : Élevé

Fiches : Nick KyrgiosJo-Wilfried Tsonga

[totalpoll id= »70595″]

Diego Schwartzman – Alexandr Dolgopolov

Ce sera la troisième confrontation entre ces deux joueurs. Schwartzman a gagné en 2016 à Buenos Aires (2-1), tandis que Dolgopolov a remporté la dernière rencontre il y a deux semaines à Brisbane (2-0).

Après deux premiers matchs de l’année très compliqués, Diego Schwartzman a eu beaucoup de mal lors de ses débuts à l’Open d’Australie. L’Argentin s’est fait malmener par Dusan Lajovic qui l’a forcé à jouer un cinquième set (terminé à 11-9). Son second match a été beaucoup plus facile, et le contraire aurait été étonnant. Par ailleurs, il fait déjà mieux que l’année dernière où il avait été sorti dès le second tour.

Dans cet Open d’Australie 2018, Alexandr Doglopolov a joué deux matchs assez rapides face à Haider-Maurer et Ebden. L’Ukrainien a été plutôt à l’aise lors de ces rencontres. Tout comme son adversaire du jour, il est arrivé au second tour l’année dernière.

J’ai peur d’assister au même match que lors de leur dernière rencontre il y a 2 semaines à Brisbane où Alexandr Dolgopolov avait été très fort. L’Argentin a réalisé un bon match face à Ruud, mais il faut savoir que son service est loin d’être une arme pour lui. Dolgopolov (qui d’ailleurs sert beaucoup mieux, mais qui est également un excellent relanceur) arrive à le lire assez facilement.

Comme souvent dans les matchs de Diego Schwartzman, il devrait y avoir beaucoup d’échanges, et c’est là que les choses deviennent intéressantes. Il sera très difficile de déborder l’Argentin. Cependant, Alexandr Dolgopolov est très en confiance et se permet de tenter des choses dont lui seul a le secret. Il a les coups pour gagner des points sans attendre la faute de son adversaire. Face à Matthew Ebden, Dolgopolov a réussi 49 coups gagnants. C’est un signe. De plus, Dolgo’ sait casser le rythme en variant ses coups. Cela devrait lui permettre de déstabiliser son adversaire qui aime pouvoir déployer ses ailes depuis sa ligne de fond de court en jouant un tennis rythmé.

C’est pourquoi je penche vers une victoire d’Alexandr Dolgopolov. Mais cela ne devrait pas être simple. Un match en 4 ou 5 sets serait loin d’être étonnant. Il faudrait également prendre en compte la chaleur et, à ce niveau, l’Argentin sera peut-être en meilleure position.

Pronostic : Victoire d’Alexandr Dolgopolov

Risque : Élevé

Fiches : Diego SchwartzmanAlexandr Dolgopolov

[totalpoll id= »70610″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram