Umag (1/4 de finale) : Zapata Miralles – Zeppieri et Carballes Baena – Sinner

Bernabe Zapata Miralles – Giulio Zeppieri

C’est une première pour ces deux hommes. Bernabe Zapata Miralles et Giulio Zeppieri atteignent les 1/4 de finale d’un tournoi ATP pour la première fois de leur carrière. On notera que, avant cette semaine, l’Italien n’avait encore jamais remporté un match dans le tableau principal d’un tournoi ATP.

Ces deux bonhommes pourraient donc être titillés mentalement et nous ne savons pas vraiment comment ils pourraient réagir. Enfin, à vrai dire, un peu pour Bernabe Zapata Miralles. L’Espagnol a déjà été fébrile lorsqu’il était sous pression et nous pouvons l’imaginer ici.

Mais ce n’est pas ce détail mental qui me donne envie de voir Giulio Zeppieri remporter ce match et s’offrir son billet pour les demi-finales. Le jeune Italien de 20 ans a montré beaucoup de belles choses cette semaine et je m’attends à ce qu’il les confirme dans ce nouveau match.

Contrairement à son opposant du jour, Giulio Zeppieri concède peu d’occasions sur ses jeux de service. En comptant ses deux matchs dans le tableau principal, l’Italien n’a concédé que 4 balles de break. De son côté, Bernabe Zapata Miralles peut offrir plus de possibilités sur ses engagements. Cette semaine, l’Espagnol a déjà concédé pas moins de 15 balles de break. Il a su se servir de ses bonnes premières balles pour en sauver un paquet, mais les coups directs de Zeppieri pourraient lui insérer le doute.

Dans les échanges, j’aime beaucoup ce que fait Giulio Zeppieri. Il tente sa chance et il comprend enfin que cela peut payer. Je m’attends à ce qu’il joue de la même façon face à Zapata Miralles et oblige ce dernier à prendre beaucoup plus de risques pour s’éviter de jouer de longs échanges (un domaine qui le met dans des situations inconfortables).

Par ailleurs, on notera que Bernabe Zapata Miralles a souvent été en difficulté face aux adversaires gauchers. Pour preuve, il a perdu 3 des 4 matchs joués face à eux en tournois ATP. Sa seule victoire a été face à Feliciano Lopez à l’US Open et son compatriote (39 ans lors de ce match) avait réussi à l’embarquer dans une cinquième manche.

Victoire de Giulio Zeppieri

Confiance faible


Roberto Carballes Baena – Jannik Sinner

Jannik Sinner a réalisé un bon premier match face à Jaume Munar et je m’attends à ce qu’il réussisse à augmenter son niveau d’un petit cran supplémentaire.

En réalité, l’Italien a tout ce qu’il faut pour s’imposer face à Roberto Carballes Baena. Et leur seule précédente confrontation, à Roland Garros en mai dernier, en est la preuve (victoire en 4 sets). Mais ce match a également mis en avant le fait que l’Espagnol pouvait réussir à se créer quelques occasions sur les jeux de Jannik Sinner. C’est un vrai point d’attention étant donné que Roberto Carballes Baena sait lâcher quelques bons retours de service, notamment sur les secondes balles de ses opposants. Face à un Italien qui peut être amené à être déconcentré par moment, cela peut être jouable.

Jannik Sinner restera tout de même mon choix. L’actuel 10e mondial peut en effet être fébrile au service, mais il a suffisamment de qualités dans les échanges pour venir à bout de cet adversaire. Sinner se déplace bien et cela devrait empêcher Roberto Carballes Baena de réussir autant de coups gagnants, car il devrait jouer un coup supplémentaire. Aussi, l’Italien a cette capacité agréable à prendre la balle plus tôt et à accélérer le jeu. Ce qui est loin d’être gérable par l’Espagnol (on l’a d’ailleurs vu face à Molcan lorsqu’il arrivait à renvoyer des balles rapides).

Pourquoi pas une rencontre accrochée au début, avec un Jannik Sinner qui arrive progressivement à déployer ses ailes.

Victoire de Jannik Sinner

Confiance moyenne