Washington (1er tour) : Bonzi – Eubanks et Goffin – Sock

Benjamin Bonzi – Christopher Eubanks

Sur le papier, il y a un niveau d’écart entre ces deux joueurs. Et d’ailleurs, il y a 102 places qui séparent Benjamin Bonzi et Christopher Eubanks.

Pourtant, je n’enterrerai pas Christopher Eubanks trop vite. L’Américain aura tout d’abord l’avantage de jouer à domicile et c’est loin d’être un rigolo lorsqu’il arrive à jouer transcendé.

Ensuite, Christopher Eubanks sait rester solide sur ses jeux de service en exploiter une puissante première balle. Il sait remporter des points gratuits dessus et cela pourrait être un élément déterminant (surtout s’il est embarqué dans un tie-break). Heureusement, Benjamin Bonzi a des qualités intéressantes à la relance et cela pourrait lui permettre d’engager plus d’une fois les échanges sur les jeux de l’Américain.

Enfin, il faut savoir que Christopher Eubanks est un joueur plutôt agressif. Sa force de frappe, notamment côté coup droit, pourrait réussir à laisser Benjamin Bonzi derrière sa ligne et à prendre le dessus. C’est un argument non négligeable de son jeu qui pourrait faire des dégâts du côté du Français. Mais, là encore, je crois Bonzi capable de lui tenir tête via son excellente défense et sa volonté de faire bouger ses adversaires en changeant régulièrement la direction de la balle.

Ce premier match pourrait être compliqué pour Benjamin Bonzi qui aura le public contre lui. Cependant, Christopher Eubanks est loin d’être imbattable et le Français a récemment prouvé qu’il savait rester solide mentalement face à la difficulté.

Victoire de Benjamin Bonzi

Confiance moyenne


David Goffin – Jack Sock

Nous avons affaire à deux anciens du circuit principal qui se connaissent bien. David Goffin et Jack Sock se sont en effet déjà affrontés trois fois en matchs officiels, entre 2013 et 2017. Le Belge a remporté ces trois rencontres.

Aussi, ce tournoi de Washington n’est pas inconnu pour ces deux bonhommes. David Goffin l’a déjà joué à 3 reprises : deux défaites d’entrée (dont lors de sa dernière participation en 2019) et un 1/4 de finale en 2018. De son côté, Jack Sock a déjà participé 7 fois à cet ATP 500 Américain et il n’a chuté qu’une fois au 1er tour (en 2019). On notera également qu’il a déjà atteint 3 fois les 1/4 de finale et une fois les demies.

Jack Sock aura l’avantage d’évoluer à domicile et dans un tournoi qui lui a pas mal réussi par le passé. Ce grand bonhomme a également un style de jeu qui peut vite être oppressant pour David Goffin. En effet, il sait rester tranquille sur ses jeux en remportant de nombreux points gratuits. Mais surtout, il a cette agressivité naturelle, principalement en coup droit, pour déborder beaucoup d’adversaires.

Là où j’ai un gros doute pour Jack Sock, c’est dans sa capacité à rester régulier et proposer un tennis fiable durant toute la rencontre. Il ne faut pas oublier qu’il y a eu beaucoup de déchets lors de ses deux derniers matchs face à Bublik (Newport) et Paul (Atlanta). Jack Sock part trop vite à la faute et cela pourrait s’accentuer face à la régularité retrouvée de David Goffin. Le Belge sort d’un bon Wimbledon (1/4 de finale) et il pourrait bien surfer sur la même vague (ce qui ne fera pas les affaires de la chaussette).

Victoire de David Goffin

Confiance faible