Washington (3e tour) : Fritz – Evans et Dimitrov – Korda

Taylor Fritz – Daniel Evans

Entre 2015 et 2021, Taylor Fritz et Daniel Evans se sont affrontés 3 fois (en comptant un match d’exhibition). L’Américain est systématiquement reparti avec la victoire. La raison est assez simple : le Britannique a toujours été embêté par la puissance de frappe de Fritz.

Nous avons affaire à deux joueurs qui servent de très bonnes premières balles et cela les rend souvent difficiles à breaker. Cet élément est important à prendre en compte, car nous pouvons tout à fait imaginer au moins un tie-break entre ces deux joueurs.

Je pense tout de même que nous assisterons à beaucoup d’échanges. Dans ce secteur, Taylor Fritz pourrait rapidement prendre le jeu à son compte. Daniel Evans, c’est avant tout une excellente défense et une capacité à jouer avec la vitesse de la balle. En revanche, il peut vite se retrouver loin derrière sa ligne lorsqu’il affronte des bonhommes comme Taylor Fritz. L’Américain aime lâcher de puissants coups de raquette et jouer un tennis offensif. Lors de son premier match, il a prouvé qu’il était affûté dans ce domaine, en réalisant de belles frappes qui flirtaient avec la ligne. Daniel Evans peut avoir tendance à ralentir le jeu, notamment côté revers avec ses slices, et cela pourrait profiter à l’Américain pour attaquer.

Notons par ailleurs que Taylor Fritz sait réaliser quelques bonnes relances qui ne manqueront pas d’aller titiller les secondes balles souvent fébriles de son opposant.

Un point d’attention tout de même, au niveau des déchets que peut générer Taylor Fritz. Daniel Evans pourrait réussir à rester très régulier dans les échanges et à forcer l’Américain à en mettre plus pour tenter de le déborder. Le Britannique pourrait alors profiter des fautes directes de Fritz pour remporter des points.

Les derniers matchs de Taylor Fritz sont bons et cela devrait lui permettre de se présenter sur le court en pleine confiance. Le soutien du public devrait également l’aider à gérer correctement les passages où Daniel Evans arrivera à le titiller.

Victoire de Taylor Fritz

Confiance moyenne


Grigor Dimitrov – Sebastian Korda

Je n’ai pas vraiment été emballé par le premier match de Grigor Dimitrov. Face à Adrian Mannarino, il a été fébrile au service, avec seulement 56 % de premières balles, 46 % de points sur ses secondes et 7 doubles fautes. Mais il a surtout fait beaucoup de fautes directes sur des coups pas si difficiles à jouer. Heureusement, il a profité d’un adversaire encore moins bien que lui mentalement et qui s’est un peu fait dessus sur la fin.

Grigor Dimitrov semble avoir une partie du public avec lui et cela lui permet de faire un peu plus d’efforts. Ce point n’est pas négligeable, mais j’ai peur que cela ne suffise pas pour battre Sebastian Korda. L’Américain, qui semble monter en puissance dans ce tournoi, est tout d’abord plus fiable sur ses engagements. Il donne très peu à manger à ses opposants et cela pourrait empêcher Dimitrov de s’offrir trop d’occasions de le breaker.

Mais c’est bien dans les échanges que je vois l’Américain réussir à prendre le dessus. Grigor Dimitrov a eu quelques passages croustillants lors de son premier match. Avec son revers capable de flirter avec les lignes ou les bonnes longueurs de son coup droit. Cependant, durant la plus grande partie de la rencontre, il a fait preuve de trop de passivité et je pense sincèrement que cela pourrait faire les affaires de Sebastian Korda.

L’Américain a les coups pour accélérer le jeu et dominer son opposant. Ces derniers temps, Grigor Dimitrov est vite à la rue lorsqu’il affronte un joueur comme Korda qui est capable d’être agressif. Les balles de l’Américain partent très bien de sa raquette et cela pourrait faire beaucoup de dégâts du côté du Bulgare qui semble encore un peu juste physiquement.

C’était le match de reprise pour Grigor Dimitrov qui n’était visiblement pas tout à fait réglé. Il se pourrait bien qu’il soit un peu plus régulier dans les échanges pour cette deuxième rencontre. Néanmoins, Sebastian Korda n’est pas un rigolo et il devrait avoir plus de balles de break à s’offrir. À lui de faire le job.

Victoire de Sebastian Korda

Confiance moyenne