Washington (2e tour) : Karatsev – Ymer et Kudla – Opelka

Aslan Karatsev – Mikael Ymer

Mikael Ymer a réalisé un bon premier match face à Andy Murray. Il a su attaquer lorsque l’Écossais jouait des balles trop neutres mais, surtout, il l’a agressé dès le premier coup de raquette. Le Suédois est plus d’une fois rentré à l’intérieur du court sur les petites secondes balles de Murray et cela lui a permis de remporter de précieux points.

C’est un match piège pour Aslan Karatsev qui n’aura pas joué sur cette surface depuis mars dernier et qui n’est pas en totale confiance. Je le vois pourtant réussir à s’imposer (dans la difficulté), car il a le tennis pour faire mal à Mikael Ymer.

Aslan Karatsev a cette capacité à être explosif. Il peut renvoyer la balle très vite dans le camp adverse tout en trouvant des zones incroyablement sexy. Je m’attends à ce que le Suédois soit beaucoup embêté par cela étant donné qu’il est souvent inconfortable lorsqu’il est pressé. Cela lui fait générer des fautes qui ne manqueront pas de profiter à Karatsev.

Il faudra tout de même rester prudent ici étant donné que cette victoire face à Andy Murray pourrait avoir donné beaucoup de confiance à Mikael Ymer. Et lorsqu’il est bien dans sa tête, le bonhomme lâche plus ses coups et laisse plus d’un adversaire sur la défensive (un secteur qui n’est pas agréable pour l’homme aux mollets impressionnants).

Victoire d’Aslan Karatsev

Confiance faible


Denis Kudla – Reilly Opelka

Match intéressant entre deux Américains qui vont jouer à domicile. On notera que Denis Kudla et Reilly Opelka se sont déjà affrontés 3 fois en matchs officiels et qu’Opelka a gagné à deux reprises.

Au 1er tour de cette édition, Denis Kudla s’est imposé face à son compatriote Mmoh et cette rencontre n’était pas vraiment de tout repos. L’Américain n’a pas joué un tennis incroyable et a été très faible sur son service. Kudla est dans la même dynamique qu’à Atlanta où il s’était incliné d’entrée face à McDonald. Son service manque d’assurance, tout comme sa gestion des échanges où il peut vite faire n’importe quoi.

Soyons clair, nous sommes loin d’un « grand » Reilly Opelka actuellement. Il est peu pesant dans les échanges et il peut passer à côté de certains jeux de service sans que nous sachions réellement pourtant. Néanmoins, il me semble bien plus fiable sur ses engagements et je ne le vois pas se faire breaker aussi facilement sur sa surface de prédilection. Denis Kudla devrait lui offrir plus de possibilité de le breaker. Encore faut-il qu’il réussisse à concrétiser ces occasions.

Nous ne sommes pas à l’abri d’un ou plusieurs tie-breaks aléatoires ici. Prudence, donc.

Victoire de Reilly Opelka

Confiance moyenne