Washington (1er tour ) : Murray – Ymer et Nishioka – Brooksby

Andy Murray – Mikael Ymer

Andy Murray n’a perdu qu’une fois d’entrée (au 2e tour en 2015), alors que Mikael Ymer jouera dans le tableau principal de cet ATP 500 pour la première fois de sa carrière.

Cette rencontre est intéressante, car ces deux joueurs ont des arguments à faire valoir. Andy Murray pourra, comme à son habitude, jouer sur son mental d’acier et sa régularité du fond de court pour faire craquer son adversaire. De son côté, Mikael Ymer est un peu plus explosif et pourrait aller chercher de nombreux points par lui-même via ses puissants coups et ses prises d’initiatives.

Andy Murray aura tout de même ma préférence ici. Il est bien plus régulier et solide mentalement. Mikael Ymer manque de solidité dans ces deux secteurs de jeu. Il peut trop vite partir à la faute lorsqu’il a de la résistance en face de lui. Aussi, l’Écossais est très motivé à l’idée de retrouver un classement correct. Cela passe par le gain de points et cet ATP 500 est un bon endroit pour le faire.

Victoire d’Andy Murray

Confiance moyenne


Yoshihito Nishioka – Jenson Brooksby

Jenson Brooksby va devoir faire attention à cet adversaire très accrocheur qui pourrait réussir à le surprendre une nouvelle fois. Yoshihito Nishioka l’a en effet battu lors de leur seule précédente confrontation, en janvier dernier. De plus, l’Américain, qui sort d’une belle semaine à Atlanta, aura peu de temps pour repartir au combat. Nous pouvons effectivement l’imaginer avoir du mal à se remettre dedans, ce qui profitera à Yoshihito Nishioka.

Et, ce n’est pas tout, Jenson Brooksby n’a encore jamais gagné face à un gaucher dans un tournoi ATP. Il a en effet perdu les 3 matchs qu’il a disputés face à eux (tous joués cette année).

Je vais tout de même rester sur une victoire de Jenson Brooksby qui surfe sur une meilleure vague actuellement et qui a ressenti de très bonnes sensations dans cet ATP 500 l’année dernière (demi-finale). L’Américain aura le public avec lui et cela pourrait lui permettre de déployer ses ailes. Tennistiquement parlant, il a ce qu’il faut pour titiller le Japonais dès le premier coup de raquette (Nishioka n’a pas le meilleur service du circuit). Notons également que son adversaire n’est pas le plus entreprenant et cela pourrait lui permettre d’aller chercher plus d’une fois les coups gagnants.

Victoire de Jenson Brooksby

Confiance faible