Washington (2e tour) : Rune – Paire et Wolf – Shapovalov

Holger Rune – Benoit Paire

Benoit Paire a enfin renoué avec la victoire, ce qui ne lui était plus arrivé depuis plus de 2 mois. Il ne faut pas s’enflammer et il peut vite retomber dans ses travers. Néanmoins, il a joué un tennis un peu plus excitant et n’a pratiquement rien laissé à manger sur ses jeux. Le Français a une belle occasion d’enchainer une deuxième victoire consécutive. Ce qu’il n’a plus réussi à faire depuis avril dernier. Son nouvel opposant a plus de technique que Gojowczyk pour varier le jeu dans les rallyes, mais il est loin d’être imbattable.

Holger Rune est avant tout un terrien qui se tente de plus en plus sur les surfaces rapides. Force est de constater que cela ne se passe pas toujours très bien. Cette saison, par exemple, il n’a que 50 % de victoires sur dur.

Je verrais bien une nouvelle victoire du Français à la grande barbe ici, car il a toutes les armes pour contrer son jeune adversaire. Tout d’abord, Holger Rune n’a pas le meilleur service du circuit. Il y a beaucoup d’échanges qui s’engagent sur ses jeux tandis que Benoit Paire a des qualités non négligeables à la relance. Le Français pourrait réussir à mettre le Danois en difficulté dès le premier coup de raquette.

Dans les rallyes, Holger Rune a cette force de frappe intéressante. Il sait aller chercher de nombreux points, principalement en coup droit, et je n’ai pas de doute sur le fait que cela contrarie Benoit Paire à de nombreuses reprises. Simplement, le Français a ce qu’il faut dans son tennis pour empêcher Rune de lâcher ses coups. Il peut jouer avec la vitesse de la balle ou même l’obliger à jouer côté revers (où Rune fait plus de fautes).

Je suis loin d’imaginer un match facile pour Benoit Paire. Toutefois, il semble motivé (ah ?) et il aura l’avantage de la surface. S’il sort sa deuxième main du popotin, alors il pourrait bien surprendre plus d’un observateur. D’ailleurs, il n’a perdu que deux fois au 2e tour de ce tournoi Américain, toujours en donnant la vie dur à ses opposants. Holger Rune va donc devoir s’accrocher.

Victoire de Benoit Paire

Confiance faible


Jeffrey Wolf – Denis Shapovalov

Denis Shapovalov ne propose pas toujours un niveau de jeu très excitant ces derniers temps. De plus, il va affronter un Américain sur ses terres et qui a réalisé une belle performance au 1er tour en battant Taro Daniel. Le Canadien pourrait alors devoir faire un peu plus d’efforts que prévu.

En réalité, je n’ai pas vraiment de doute concernant Denis Shapovalov et sa capacité à repartir vainqueur de ce match. Il est sur son continent et sur sa surface de prédilection. Le Canadien sait jouer un tennis suffisamment agressif pour ne pas laisser Jeffrey Wolf lui dicter le jeu. C’est d’ailleurs la clé de ce match : prendre le jeu à son compte avant que l’autre le fasse.

Jeffrey Wolf peut être assez oppressant. Et le fait de jouer à domicile pourrait le transcender. Cependant, Denis Shapovalov est un meilleur serveur (et sa patte gauche ajoute une couche d’imprévisibilité intéressante) et il a plus de possibilités dans les échanges. Shapovalov n’a qu’à jouer naturellement, en attaquant en coup droit et en renvoyant de nombreuses balles via sa bonne défense.

Plus facile à dire qu’à faire, c’est vrai. Une surprise ne me surprendra pas ici. Néanmoins, je ne vois pas Denis Shapovalov perdre ce match s’il joue son tennis.

Victoire de Denis Shapovalov

Confiance moyenne