Wimbledon (3e tour) : Norrie – Johnson et Tiafoe – Bublik

Cameron Norrie – Steve Johnson

Steve Johnson se cache derrière sa 93e place, mais c’est un gros morceau sur gazon. Surtout lorsqu’il a envie de faire les efforts, ce qui semble être le cas dans ce tournoi du Grand Chelem. Cette semaine, l’Américain sert très bien et montre une efficacité non négligeable lorsqu’il monte au filet. Ces deux paramètres ont de l’importance étant donné que Cameron Norrie n’a jamais performé face à ce type de joueurs sur gazon. Ce sont même ses pires adversaires.

Je m’attends à une rencontre disputée. Je vais aller du côté de Steve Johnson qui me parait plus fiable sur cette surface actuellement. Cameron Norrie aura l’avantage d’être devant son public, mais il n’a encore jamais réussi à dépasser ce 3e tour et cela pourrait finir par lui trotter dans la tête. De son côté, l’Américain a déjà réussi à passer une fois ce niveau de la compétition (en 2016).

Nous pourrions certainement avoir un petit tie-break dans ce match.

Victoire de Steve Johnson

Confiance faible


Frances Tiafoe – Alexander Bublik

Nous avons affaire à deux joueurs qui n’ont encore jamais réussi à passer ce 3e tour (en 4 participations pour Tiafoe et 3 pour Bublik). On notera également qu’ils se sont déjà joués deux fois et qu’il y a un partout dans ce face à face. Mais Alexander Bublik a remporté le seul match disputé sur gazon, la semaine dernière à Eastbourne (en 3 sets, dont un tie-break gagné et une bulle).

Si on reste uniquement sur le plan tennistique, alors j’ai une nette préférence pour Alexander Bublik. En effet, ce joueur imprévisible a toutes les qualités qu’il faut pour faire des dégâts sur cette surface et exploiter les failles de Frances Tiafoe.

L’Américain n’a jamais été un bon relanceur et il pourrait donc avoir du mal à se créer des occasions sur les jeux de son adversaire. Aussi, Alexander Bublik ne se laissera pas embarquer dans de longs échanges qui devraient profiter à Tiafoe. Pour cela, le Kazakh frappera des balles très directes et effectuera ses montées au filet (qui a bien fonctionné lors de ses deux premiers matchs). Frances Tiafoe peut vite partir à la faute lorsqu’il n’a pas le temps de préparer ses attaques.

Seul gros point d’attention : Alexander Bublik et son mental de m****. Il peut être capable de balancer le match s’il rencontre la moindre contrariété.

Quoi qu’il en soit, je m’attends à une rencontre spectaculaire ici. Miam.

Victoire d’Alexander Bublik

Confiance faible