Wimbledon (1er tour) : Paire – Halys et Paul – Verdasco

Benoit Paire – Quentin Halys

Depuis quelque temps, Benoit Paire = défaite. On est d’accord. Mais il ne va pas jouer n’importe quel tournoi. Il s’agit tout de même de Wimbledon, là où il n’a perdu que deux fois au 1er tour en 10 participations (dont l’année dernière, Ok…).

Sur le plan tennistique, Quentin Halys n’a pas autant de possibilité que son compatriote sur cette surface. Benoit Paire sait retourner ses grosses premières balles. Mais le barbu dépressif sait surtout jouer avec la vitesse et la direction de la balle. Sans oublier sa capacité à surprendre via des amorties qui, je n’en doute pas, réussiront plus d’une fois à laisser Quentin Halys sur place.

Il serait étonnant de voir Benoit Paire ne pas péter un câble dans cette rencontre. En revanche, je le crois tout à fait capable de battre son compatriote (comme cela a été le cas lors de leur dernière confrontation en 2018).

Victoire de Benoit Paire

Confiance faible

[adinserter block= »11″]

Tommy Paul – Fernando Verdasco

Figurez-vous que Tommy Paul jouera dans le tableau principal de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. Pour son premier match dans ce tournoi du Grand Chelem, l’Américain va affronter un vétéran.

Fernando Verdasco, 38 ans, va une nouvelle fois tenter de faire bonne impression ici. Sur ses 18 participations à Wimbledon (quand même !), l’Espagnol n’a chuté que 7 fois au 1er tour (dont 5 fois depuis 2014).

Tommy Paul m’a fait une bonne impression lors de ses passages au Queen’s et à Eastbourne. Il devrait pouvoir profiter de son excellente mobilité pour renvoyer de nombreuses balles et forcer Fernando Verdasco à jouer un coup supplémentaire. Aussi, l’Espagnol n’est plus tout jeune et j’ai du mal à l’imaginer tenir dans cette rencontre en 3 sets gagnants. Ses derniers matchs en 2 sets gagnants ont déjà été assez compliqués pour lui.

Victoire de Tommy Paul

Confiance élevée