Pronostics Wimbledon (3e tour) : Anderson – Pella et Opelka – Raonic

Kevin Anderson – Guido Pella

Kevin Anderson, finaliste de l’édition 2018, va affronter Guido Pella au troisième tour de ce Wimbledon. L’Argentin atteint le même niveau de la compétition que la saison passée. Pour cela, il a tout de même bataillé face à Marius Copil (que je voyais gagner), puis Andreas Seppi en 5 sets.

Il est clair que Kevin Anderson n’est pas à 100 % (il a repris il y a 2 semaines après une interruption de presque 3 mois suite à une blessure). Mais tant qu’il servira aussi bien, il n’y a aucune raison qu’il perde face à Guido Pella. Loin de moi l’idée de rabaisser l’Argentin, qui reste un excellent joueur de terre battue, mais son service (surtout ses secondes) et ses déplacements non aisés m’empêchent de croire en ses chances.

Kevin Anderson c’est 39 aces en 2 matchs, plus de 80 % de points sur ses premiers services et entre 60 et 70 % de points sur ses secondes. C’est également aucune balle de break concédée (8 sauvées) et un nombre très important de coups gagnants réussis (40 face à Herbert, 56 face à Tipsarevic. Guido Pella réalise beaucoup plus de fautes sur cette surface. Lors de son match face à Seppi, joué en 3h40, c’est 54 fautes directes pour 42 coups gagnants.

Kevin Anderson me semble trop fort pour perdre cette opposition. Mais il faudra prendre cette rencontre au sérieux. N’oublions pas que Guido Pella a tapé Marin Cilic l’année dernière dans ce tournoi.

Pronostic : Victoire de Kevin Anderson

Risque faible

Fiches : Kevin AndersonGuido Pella

[totalpoll id= »915377″]

Reilly Opelka – Milos Raonic

C’est une rencontre très compliquée à pronostiquer. Et ce n’est pas parce qu’on s’appelle Milos Raonic, qu’on est 17e mondial et qu’on a déjà été en finale de ce tournoi qu’on a gagné d’avance. Surtout face à un joueur aussi impressionnant au service que Reilly Opelka. Le géant Américain, aussi appelé « le nouveau Isner », joue Wimbledon pour la première fois de sa carrière et il s’y plait vraiment. Il faut dire que cette surface est faite pour lui (imaginez un serveur comme Opelka, de 2,13m, vous envoyer des missiles sur ses jeux de service).

Cette rencontre pourrait se jouer sur des détails, ou plutôt des tie-breaks, si ces deux joueurs ne lâchent rien du début jusqu’à la fin. Je vais pourtant m’orienter vers une victoire de Milos Raonic. Non pas parce qu’il est plus facile de pronostiquer un favori mais parce que le Canadien m’a semblé beaucoup plus régulier lors de ses deux premiers matchs. En effet, il n’a perdu qu’une fois son service sur 6 occasions qu’il a concédées tandis que Reilly Opelka s’est fait un peu plus de frayeur : 18 balles de break concédées pour 15 sauvées. Sans oublier que le Canadien a beaucoup plus d’expérience et cela pourrait lui permettre de mieux gérer certains passages difficiles.

Dans les échanges, parce que oui il y en aura un peu, nous avons affaire à deux hommes qui tapent fort. Reilly Opelka aura peut-être un léger avantage s’il arrive à éviter les longs échanges (il perd en effet en lucidité au fur et à mesure et cela lui fait générer des erreurs). Milos Raonic est loin d’être parfait à ce niveau-là. Le Canadien a d’ailleurs réalisé pas mal de fautes directes lors de ses deux derniers matchs (un total de 66 en deux matchs, contre 57 pour Opelka). Il va falloir qu’il fasse attention s’il ne veut pas passer à la trappe et rejoindre le « Hall of Fame » des joueurs (et joueuses) d’élites éliminés la première semaine.

51 % Raonic, 49 % Opelka.

Pronostic : Victoire de Milos Raonic

Risque élevé

Fiches : Reilly OpelkaMilos Raonic

[totalpoll id= »915390″]

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram