Roland Garros (demi-finale) : Novak Djokovic – Rafael Nadal

Dernières confrontations

Ces deux incroyables joueurs se sont déjà affrontés 57 fois. Il y a 29-28 pour Novak Djokovic, mais Rafael Nadal mène dans les confrontations sur terre battue (19 victoires en 26 matchs).

Ils se sont déjà affrontés 8 fois à Roland Garros et Rafael Nadal n’a perdu qu’une fois face à l’actuel numéro 1 mondial (en 2015, en 1/4 de finale).

Historique dans ce tournoi

C’est la 17e fois que Novak Djokovic participe à Roland Garros, et la 11e fois qu’il atteint les demi-finales. Il a chuté 5 fois à ce niveau de la compétition et, sans surprise, sa meilleure performance est un trophée soulevé en 2016.

Quant à Rafael Nadal, c’est également sa 17e participation. Il atteint les demi-finales pour la 14e fois de sa carrière.

Parcours dans cette édition

Novak Djokovic a battu en 3 sets Tennys Sandgren, Pablo Cuevas et Ricardas Berankis. Le Serbe a ensuite rencontré un peu plus de difficulté face aux Italiens Lorenzo Musetti (qui a dû abandonner à 2-2) et Matteo Berrettini (3-1).

De son côté, Rafael Nadal s’est imposé face à Alexei Popyrin, Richard Gasquet, Cameron Norrie, Jannik Sinner et Diego Schwartzman. Seul ce dernier a réussi à lui piquer un set.

Analyse

On s’attendait à cette demi-finale de la mort. Et bien nous sommes servis. Novak Djokovic et Rafael Nadal se retrouvent face à face pour leur 58e confrontations en matchs officiels et cela devrait envoyer du lourd.

Ces deux bonhommes se connaissent par cœur et cela peut rendre l’issue de cette rencontre assez indécise. Mais je ne m’attends pas à une surprise ici et je vais privilégier une victoire de Rafael Nadal.

Tout d’abord, les services de ces deux joueurs devraient être un élément important dans ce match. Dans ce domaine, nous pourrions peut-être donner un léger avantage à Novak Djokovic étant donné qu’il a semblé souvent plus solide sur ses jeux. Rafael Nadal est loin d’être une quiche dans ce secteur de jeu, mais il a parfois été un peu plus fébrile sur ses engagements (comme face à Sinner par exemple où il a réalisé 7 doubles fautes et perdu 4 fois son service). Ajoutons à cela le fait que le Serbe est un vrai danger en retour. Il se place très proche de sa ligne pour retourner et cela pourrait déstabiliser un peu plus l’Espagnol.

Maintenant, il faut aussi mettre en avant le fait que Rafael Nadal a également de grandes qualités en retour de service (encore plus sur cette surface lente). L’Espagnol sera d’ailleurs le meilleur relanceur que Djokovic aura à affronter cette semaine. Par conséquent, Il devrait également devoir jouer de nombreux rallyes sur ses jeux.

La clé de ce match pourrait donc être dans les rallyes où ces deux métronomes pourront faire valoir leurs arguments. C’est dans ce domaine que j’ai une nette préférence pour Rafael Nadal. Il est en effet extrêmement difficile de le déborder, même lorsque ses adversaires restent proches de leur ligne (comme cela devrait être le cas pour Djokovic). De plus, l’Espagnol n’hésite plus à prendre des initiatives le premier (ce qui a souvent été un problème chez lui) et cela lui a beaucoup réussi depuis le début de cette compétition (avec par exemple 35 coups gagnants face à Schwartzman qui est l’une des références dans les échanges du fond de court).

Novak Djokovic ne devrait évidemment pas se laisser dicter le jeu et il a également de quoi répondre. Néanmoins, je ne l’ai pas toujours trouvé très rassurant lors de ses précédents matchs, avec quelques coups ratés et des placements douteux. La tension liée à cette rencontre et son manque de confiance à certains moments pourraient jouer contre lui ici. Et cela, même s’il est vrai qu’il est sans doute plus simple pour lui de jouer Rafa en demi-finale qu’en finale.

Enfin, soulignons tout de même que Rafael Nadal n’a encore jamais perdu lorsqu’il a réussi à atteindre les demi-finales de Roland Garros. L’Espagnol a en effet soulevé le trophée à chaque fois qu’il s’est retrouvé à ce niveau de la compétition. Cela ne veut évidemment pas dire qu’il va remporter cette rencontre à coup sûr, encore moins facilement. En revanche, l’Espagnol est à un niveau suffisamment élevé pour qu’on l’imagine aller au bout.

Ce match de tennis devrait nous proposer un niveau de jeu extrêmement élevé. Sortez les bavoirs, vous allez devoir vous essuyez plus d’une fois.

Pronostic : Victoire de Rafael Nadal

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram