Rome (1/4 de finale) : Federico Delbonis – Reilly Opelka

Dernières confrontations

Ce sera une première entre ces deux joueurs.

Historique dans ce tournoi

C’est la troisième participation de Federico Delbonis dans ce Masters 1000 de Rome, et la première fois qu’il dépasse le 1er tour.

Quant à Reilly Opelka, il découvre le tableau final de ce tournoi Italien cette année.

Parcours dans cette édition

Federico Delbonis a réussi à sortir des qualifications après des victoires sur Giron et Tiafoe sur abandon. Dans le tableau principal, l’Argentin s’est imposé face à Karen Khachanov, David Goffin et Felix Auger-Aliassime. Seul le Russe a réussi à lui piquer un set.

Reilly Opelka, de son côté, a vaincu Richard Gasquet, Lorenzo Musetti et Aslan Karatsev. Il n’a pas encore perdu une manche cette semaine.

Analyse

Reilly Opelka a un style de jeu vraiment atypique. En effet, son jeu est avant tout basé sur son monstrueux service. Lorsqu’il y a des échanges, il n’est pas du genre à jouer des balles molles qui laisseraient ses adversaires l’obliger à participer à de longs rallyes. Il va systématiquement prendre des risques via son puissant coup droit, ou tout simplement monter au filet.

Federico Delbonis est sur sa surface de prédilection contrairement à Reilly Opelka qui est loin d’apprécier cette surface lente. Pourtant, je doute que cela lui apporte un réel avantage dans cette rencontre.

Depuis le début de la semaine, je suis impressionné par Reilly Opelka. En 3 matchs, c’est 59 aces et seulement 3 petites balles de break concédées (et sauvées). Il n’a pas encore affronté de bons relanceurs capables de le faire douter, et je doute que Federico Delbonis y arrive.

L’Argentin n’est clairement pas un adepte des balles rapides, et je ne le vois pas arriver à retourner les missiles du géant Américain si ce dernier reste sur la même dynamique. Delbonis est un travailleur du fond de court qui pourrait avoir du mal à prendre le rythme de ce match. Enfin « rythme » est un grand mot étant donné que Reilly Opelka a plutôt tendance à éviter d’en mettre.

Federico Delbonis n’a pas forcément les qualités requises pour s’imposer face aux gros serveurs du circuit. On l’a d’ailleurs bien vu lors de sa dernière défaite face à Matteo Berrettini. Cette rencontre dépend surtout de Reilly Opelka et de sa capacité à rester solide sur ses jeux de service. Concernant ceux de son opposant du jour, il arrivera à coup sûr à saisir quelques opportunités (même si un tie-break est clairement possible). Maintenant, il ne faut pas oublier que l’Américain peut vite sortir de son match s’il n’a pas de bonnes sensations au service.

Par ailleurs, il est intéressant de mettre en avant le fait que Reilly Opelka a 58 % de victoires face aux gauchers dans des tournois ATP (12 matchs depuis 2016), mais qu’il n’a remporté aucun de ses deux matchs face à des gauchers sur terre battue (Moutet à Lyon en 2019et Koepfer la semaine dernière à Madrid). C’est peut-être un signe… ou pas.

Pronostic : Victoire de Reilly Opelka

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram