Rome (finale) : Novak Djokovic – Rafael Nadal

Dernières confrontations

Ce sera la 57 confrontations entre ces deux grands joueurs. Novak Djokovic mène dans ce face à face avec 29 victoires.

On notera que ce sera leur 26e match sur terre battue (dont le 13e en finale). Sans surprise, c’est Rafael Nadal qui mène dans ce face à face sur cette surface lente avec 18 victoires. Aussi, ils se sont déjà affrontés 12 fois en finale sur terre battue et l’Espagnol mène avec 8 victoires.

Enfin, ce sera la sixième fois que ces deux bonhommes s’affronteront en finale de ce Masters 1000 de Rome. Rafael Nadal a gagné à 3 reprises.

Par ailleurs, Rafael Nadal reste sur 4 victoires consécutives face à Novak Djokovic sur terre battue. Il faut remonter à 2016, en 1/4 de finale de ce tournoi Italien, pour voir le numéro 1 mondial s’imposer face à l’Espagnol (en deux sets, dont un tie-break).

Historique dans ce tournoi

C’est la quinzième participation de Novak Djokovic dans ce Masters 1000 de Rome, et la onzième fois qu’il atteint la finale. À ce niveau de la compétition, le Serbe n’a que 50 % de réussite (5 victoires, 5 défaites).

De son côté, Rafael Nadal joue ce tournoi Italien pour la 17e fois de sa carrière. C’est la 12e fois qu’il atteint la finale, et il n’a perdu qu’à deux reprises (toujours face à Novak Djokovic).

Parcours dans cette édition

Ces deux joueurs ont profité de leur classement pour sauter le 1er tour.

Pour en arriver là, Novak Djokovic a vaincu Taylor Fritz, Alejandro Davidovich Fokina, Stefanos Tsitsipas et Lorenzo Sonego. Ces deux derniers ont réussi à lui piquer un set. Par ailleurs, le Serbe a passé environ 9 heures sur les courts cette semaine (dont pratiquement 5 heures ce samedi étant donné qu’il a terminé son match face à Tsitsipas puis a enchaîné avec Sonego).

Rafael Nadal, quant à lui, s’est imposé face à Jannik Sinner, Denis Shapovalov, Alexander Zverev et Reilly Opelka. Seul le Canadien a réussi à lui piquer un set. À savoir que l’Espagnol a également passé environ 9 heures sur les courts cette semaine (dont 1h30 face à Opelka ce samedi).

Analyse

Cette semaine, nous avons pu assister à quelques rencontres fantastiques. Et je m’attends à ce que cette finale soit la cerise sur le gâteau.

Novak Djokovic et Rafael Nadal n’ont pas montré que des choses exceptionnelles cette semaine. Le Serbe était par moment une boule de nerf qui n’arrivait pas à déployer ses ailes, tandis que l’Espagnol a eu quelques passages à vide inexpliqués (notamment sur son service).

Nous devrions assister à une belle bataille où aucun de ces deux bonhommes n’acceptera de capituler.

Tennistiquement parlant, cela me semble assez équilibré. Ils se valent tous les deux au niveau du service, lâchant la plupart de leurs points sur leurs secondes. À la relance, ils ont tous les deux des qualités non négligeables qui devraient leur permettre d’engager régulièrement les échanges.

Dans les rallyes justement, Novak Djokovic est très intéressant, car il arrive à lâcher des coups très directs qui ne manqueront pas de faire mouche. Le Serbe sait également être très solide en phase défensive (l’homme élastique, vous connaissez ?), en coup droit comme en revers. Rafael Nadal lâche des coups peut-être moins directs par moment et réussi la majorité de ses coups gagnants en coup droit. De ce fait, on pourrait presque dire que le Serbe aura un léger avantage dans ce secteur de jeu.

Néanmoins, cette rencontre devrait se jouer sur deux éléments clés : le physique et le mental.

Concernant le physique, et même s’il dit le contraire, Novak Djokovic pourrait bien avoir les jambes lourdes. En effet, il a joué deux très gros matchs ce samedi face à Tsitsipas puis Sonego (un total de près de 5 heures). Il a disputé de longs échanges et a fait beaucoup d’efforts pour gagner. Rafael Nadal étant un adversaire très exigeant physiquement, le Serbe pourrait être en difficulté. Surtout que l’Espagnol devrait arriver frais sur le court (il n’a joué qu’1h30 ce samedi, sans avoir à jouer beaucoup d’échanges).

Au niveau du mental, je ne trouve pas Novak Djokovic au top de sa forme (et il n’a pas l’air de beaucoup changer). Il a effectivement réussi à revenir lors de ses deux derniers matchs où il était en difficulté, mais il peut surtout remercier ses opposants beaucoup moins forts dans ce domaine (Tsitsipas servait par exemple pour le match dans le troisième set). Au niveau mental, il est difficile de faire mieux que Rafael Nadal, et je m’attends à ce qu’il le montre une nouvelle fois ce dimanche.

Il a beaucoup de voyants verts du côté de Rafael Nadal. Il est sans doute mieux physiquement et mentalement, sans oublier qu’il aura également l’avantage de la surface. Maintenant, n’oublions tout de même pas que l’Espagnol aura en face de lui le numéro 1 mondial. Novak Djokovic n’a jamais été aussi bon que lors de ces grands rendez-vous.

Sortez les bavoirs, slips de rechange et de quoi vous réhydrater. Vous n’aurez droit à aucune excuse pour louper une minute de cette (folle) rencontre. Oh oui.

Pronostic : Victoire de Rafael Nadal

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram