Rotterdam (1er tour) : Stan Wawrinka – Karen Khachanov

Dernières confrontations

Ce sera la quatrième fois que ces deux joueurs s’affronteront.

Stan Wawrinka mène dans ce face à face avec deux victoires, dont lors de la seule rencontre jouée en indoor. À noter qu’il y a eu au moins un tie-break par match.

Historique dans ce tournoi

Stan Wawrinka a déjà participé à cet ATP 500 de Rotterdam à 4 reprises. Il n’a été éliminé qu’une fois au 1er tour (en 2018 face à Griekspoor) et sa meilleure performance est un trophée soulevé en 2015. Par ailleurs, il avait atteint la finale lors de sa dernière participation en 2019.

De son côté, Karen Khachanov jouera à Rotterdam pour la cinquième fois également. Il n’a réussi qu’une fois à passer le 1er tour. C’était l’année dernière, et il a ensuite été éliminé au match suivant.

Analyse

Cette rencontre me plait beaucoup car je suis sûr que nous allons assister à de très jolis points. Nous avons en effet affaire à deux bonhommes qui savent jouer avec intensité et qui sont à l’aise dans ces conditions indoor.

Stan Wawrinka et Karen Khachanov n’ont pas joué depuis leur élimination à l’Open d’Australie (au 2e tour pour le Suisse, et au 3e pour le Russe). Ils vont donc disputer leur premier match depuis leur retour en Europe, et ils pourraient avoir besoin de temps pour se remettre dedans.

Depuis 2017, la reprise de ces deux bonhommes après l’Open d’Australie est assez différente. On peut s’apercevoir que le tournoi de reprise de Karen Khachanov est souvent peu réussi : excepté Montpellier en 2018 (1/4 de finale), il a été éliminé 2 fois d’entrée (Montpellier 2017 et Sofia 2019) et une fois au 2e tour (Rotterdam l’année dernière). Quant à Stan Wawrinka, c’est « tout ou rien » : éliminé deux fois au 1er tour (Sofia 2019 et Dubai 2017) et deux fois en demi-finale (Doha 2020 et Sofia 2018).

En résumé, ces 4 dernières années, Karen Khachanov a perdu d’entrée autant de fois que Stan Wawrinka, et a fait moins bien que le Suisse lorsqu’il a remporté son premier match.

Je trouve ce paramètre intéressant car cela permet de connaitre les habitudes et l’état d’esprit des joueurs lorsqu’ils sortent d’un Grand Chelem et qu’ils changent de continent.

Tennistiquement parlant, ces deux joueurs sont capables de tenir de longs échanges depuis leur ligne de fond de court. Ils servent également très bien, et cela me fait dire que nous pourrions assister à au moins un tie-break (comme cela a déjà été le cas lors de leurs précédentes confrontations). On notera tout de même un léger avantage pour Karen Khachanov au niveau du service. En effet, depuis le début de la saison, le Russe semble plus solide dans ce secteur de jeu.

Là où je pense que Stan Wawrinka a une carte à jouer, c’est dans sa capacité à varier le jeu. Karen Khachanov est un puncher et il aime les échanges rythmés. Le Suisse a évidemment la possibilité de rivaliser avec le Russe dans ce domaine (il est capable de lâcher des coups explosifs des deux côtés), mais il peut également casser le rythme et jouer avec la hauteur de la balle pour dérégler son opposant.

Karen Khachanov n’a jamais vraiment ressenti de bonnes sensations dans cet ATP 500 de Rotterdam. Ce qui explique qu’il n’a réussi qu’une fois à passer le 1er tour. Je le vois donc en difficulté dans cette rencontre face à un Stan Wawrinka qui a prouvé qu’il réussissait mieux dans ce tournoi.

Ce ne sera peut-être pas un match décousu, mais je m’attends à ce qu’il soit équilibré. Pour les parieurs, je déconseille de mettre une pièce sur cette rencontre. Par contre, installez-vous confortablement sur votre canapé ou votre meilleur fauteuil, sortez les popcorns et les bavoirs pour profiter pleinement de cette bataille.

Pronostic : Victoire de Stan Wawrinka

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram