Rotterdam (2e tour) : Karen Khachanov – Cameron Norrie

Dernières confrontations

Ce sera la première fois que ces deux joueurs s’affronteront.

Historique dans ce tournoi

Karen Khachanov participe à cet ATP 500 de Rotterdam pour la cinquième fois de sa carrière. Il a été éliminé 3 fois au 1er tour et n’a encore jamais réussi à passer ce 2e tour. Oups.

Cameron Norrie, de son côté, joue dans le tableau final de ce tournoi Néerlandais pour la première fois de sa carrière.

Parcours dans cette édition

Pour son entrée dans la compétition, Karen Khachanov s’est joliment imposé face à Stan Wawrinka (que j’aurais vu avec un peu plus de pêche que ça).

Quant à Cameron Norrie, il a vaincu le fantôme de Nikoloz Basilashvili. Il lui a même mis une bulle dans la première manche. Soulignons que le Britannique est sorti des qualifications après avoir battu Niesten et Seppi en deux sets.

Analyse

Dans ce début de tournoi, Cameron Norrie a bien tiré son épingle du jeu, mais il n’a pas encore affronté un adversaire à sa taille : Niesten (1217e mondial), Seppi (37 ans et plus vraiment transcendant… ça rime) et Basilashvili (ah, il joue encore au tennis ?).

Loin de moi l’idée de descendre les performances de Cameron Norrie. D’ailleurs, je trouve son début de saison réussi. C’est un joueur accrocheur qui n’est jamais facile à battre lorsqu’il est dans un bon jour. Mentalement impeccable depuis la reprise, le bonhomme peut vite être oppressant pour Karen Khachanov.

Je trouve toujours délicat de pronostiquer un match de Karen Khachanov. En effet, le Russe est assez irrégulier au cours d’une saison et il passe à côté de certains de ses matchs sans que nous sachions réellement pourquoi.

Dans ce tournoi de Rotterdam, il faut également mettre en avant la surface assez lente qui pourrait permettre à Cameron Norrie d’avoir un peu plus de temps pour aller chercher les puissantes balles de son adversaire du jour. Évidemment, cet argument fonctionne dans les deux sens.

Karen Khachanov me semble au-dessus de Cameron Norrie. Son service lui permet de rester plus souvent en sécurité, et il a la possibilité de pousser son adversaire dans ses retranchements. Il faut dire que Norrie peut avoir du mal à reprendre le contrôle des échanges lorsqu’il est sur la défensive (il espère souvent que son opposant fasse une faute).

Face à Stan Wawrinka, Karen Khachanov a su rester solide aux bons moments. Mais ce que je retiens également, c’est que le Suisse a réalisé beaucoup de fautes, évitant au Russe de prendre des initiatives. Cela pourrait se retourner contre lui si Cameron Norrie attaque le premier (et c’est ce qui me fait le plus peur dans cette rencontre).

Tennistiquement parlant, Karen Khachanov a tout ce qu’il faut pour s’imposer face à cet adversaire. Il faut aussi préciser que ces conditions de jeu sont en faveur du Russe, qui a d’ailleurs déjà remporté 3 trophées ATP en indoor. De son côté, Cameron Norrie a déjà joué 8 tournois ATP en indoor depuis 2018, et il n’a réussi qu’une fois à passer le 2e tour.

Enfin, dernier argument qui pourrait aller du côté de Karen Khachanov : ses performances face à des gauchers. Sur dur, il a en effet joué 14 matchs face à des gauchers depuis 2018, et il a gagné à 9 reprises. On notera que sur ses 5 défaites, 4 l’ont été face à Rafael Nadal (on l’excuse, n’est-ce pas ?) et une face à Denis Shapovalov.

Pronostic : Victoire de Karen Khachanov

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram